ACCUEIL 1.8.2014 Mis à jour à 09h12

Deux morts et un blessé lors d'une fusillade

Oensingen (SO)

Plusieurs coups de feu ont été tirés jeudi vers 22h45 sur des personnes se trouvant devant un lotissement à Oensingen (SO). Deux hommes ont été tués et un autre blessé. Deux suspects ont été arrêtés.

Mis à jour le 06.07.2012 3 Commentaires

1/17 La police devant la maison où le drame a eu lieu. (Image: Herbert Lehmann, newspictures)

   

Partager & Commenter

Deux hommes ont été tués et un blessé lors d’une fusillade survenue tard jeudi soir à Oensingen (SO), a indiqué vendredi matin la police cantonale. Deux suspects, un père et son fils, ont été arrêtés. Les causes de cette fusillade ne sont pas encore claires. Plusieurs coups de feu ont été tirés vers 22h45 sur des personnes se trouvant devant un lotissement d’Oensingen. Un père de 51 ans et son fils de 26 ans ont été tués et un autre homme a été blessé. Il a été transporté à l’hôpital. Ses jours ne sont pas en danger.

Deux suspects ont été arrêtés lors des investigations entreprises immédiatement après les faits. Il s’agit de deux Suisses, précise la police. Les armes utilisées pour la fusillade ont été saisies. Il s’agit d’un fusil d’assaut 90 et d’un pistolet.

Arme de service

Le fusil d’assaut se trouve être l’arme de service d’un des deux tireurs présumés. L’arme aurait toutefois dû être rendue après que l’homme a été transféré, à sa demande, de l’armée au service civil le 20 février, indique le Département fédéral de la défense (DDPS).

Il n’a pas respecté le dernier délai pour restituer son équipement, fixé au 13 juin. Le retrait de l’arme allait être décidé la semaine prochaine. Le DDPS précise que l’armée ne lui avait remis aucune munitions de poche.

Le pistolet n’est en revanche pas une arme militaire, a précisé le porte-parole de la police Bruno Gribi. Il pourrait s’agir d’une arme acquise illégalement.

Dispute verbale

Selon les premiers éléments de l’enquête, tout a débuté par une dispute verbale entre les membres de deux familles. Cinq personnes se trouvaient devant le lotissement lorsque deux des hommes présents ont sorti des armes et tiré sur les trois autres. Les deux tireurs présumés se sont alors éloignés.

Peu de temps après, l’un d’eux a prévenu la police. Une patrouille a pu arrêter les deux hommes. Ils n’ont pas résisté lors de leur arrestation. (ats/Newsnet)

Créé: 06.07.2012, 18h30

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Patrick Delamuraz

07.07.2012, 16:21 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Et on insiste tellement pour dire que les auteurs du crime sont suisses que ça devient risible.... Répondre


Denis Vonnez

07.07.2012, 11:25 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Au moins cela fera un fass 90 de récupéré parmis toutes les armes que la grande muette à perdues....Et encore une fois on peut relancer le débat sur l'arme de service à la maison et pourquoi ne pas envoyer les forces de l'ordre au domicile du prévenu qui ne c'est pas rendu à la restitution. Cela aurait pû épargner des vies. Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne