Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 08:53

Contrebande Une fortune cachée dans le plancher d'une voiture

La police financière italienne a interpellé vendredi dernier un agent immobilier de Côme (I) après avoir découvert 400'000 euros (480'000 francs) cachés dans le plancher de sa voiture.

Image: Google Images

Google Map

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un agent immobilier italien, de 37 ans, comptait franchir la frontière suisse avec une petite fortune dissimulée dans le plancher de sa voiture.

Il avait choisi de passer par le petit poste frontière de Drezzo (I), au sud-ouest de Chiasso, pour effectuer sa tentative de contrebande, a indiqué mercredi la police financière de Côme. L'endroit n'est plus occupé de manière permanente par des douaniers depuis trois ans.

L'agent immobilier a été démasqué lors d'un contrôle de routine effectué par une patrouille mobile. Selon les premiers éléments de l'enquête, la somme transportée avait jusque là échappé au fisc. L'argent et la voiture ont été confisqués. (ats/nxp)

(Créé: 20.06.2012, 16h15)

Sondage

La nouvelle hausse annoncée de l'assurance-maladie vous ferait-elle pencher pour la création d'une caisse unique?





Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.