ACCUEIL 31.10.2014 Mis à jour à 23h01

Les gendarmes avaient bon odorat

Genève

Nouvelle petite perle dans le bulletin journalier de la Police de Genève. Nous reproduisons ici le communiqué dans son intégralité.

Mis à jour le 12.09.2012 13 Commentaires

Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Un homme né en 1993 originaire du Kosovo, domicilié sur Le Lignon, a été appréhendé pour infraction à la loi sur les stupéfiants.

Le 11 septembre 2012 vers 21h15, des gendarmes sont intervenu au quatorzième étage du bâtiment du Lignon, afin de gérer une réquisition à caractère social. Une fois terminé, ils ont pris l'ascenseur pour quitter les lieux et un individu les a rejoints. D'emblée, les gendarmes ont remarqué qu'une forte odeur de marijuana émanait de cette personne. Arrivés au rez-de-chaussée, ils ont procédé à son contrôle dans le hall de l'allée d'immeuble.

Identifié, l'homme a tout d'abord remis une petite quantité de marijuana, conditionnée dans un papier en alu. Lors de la fouille de son sac-à-dos, les policiers ont découvert une quantité bien supérieure de cette même substance. Elle était conditionnée dans un grand sachet et trois boîtes en alu. Le poids total de stupéfiants retrouvé sur l'individu s'élevait à 100 grammes.

En outre, ils ont également découvert un autre grand sachet ainsi que deux petits sachets de même type dans son sac. Notons que la somme de CHF 430.-, répartie en diverses coupures, se trouvait dans le porte-monnaie de l'intéressé. Au regard des premiers éléments, ils ont conduit le prévenu au poste de police pour la suite de la procédure.

Auditionné, l'intéressé a déclaré avoir acheté la plus grande partie de la marijuana à une personne à proximité du quai du Seujet. Il nie s'adonner au trafic de stupéfiants et déclare que la drogue ne sert que sa propre consommation. L'argent détenu par l'intéressé provient en partie de ses économies.

Vu ce qui précède, l'intéressé a été mis à disposition du Ministère public. (CommuniquéLe Matin)

Créé: 12.09.2012, 17h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

13 Commentaires

Hubert Von Hausteten

13.09.2012, 07:41 Heures
Signaler un abus 40 Recommandation 0

Il n'y a aucun doute que pour arrêter les fumeurs de Marie-Joana ou pour mettre des amendes de parking nos gendarmes ont le nez très fin, ils sont la crème de la crème. Nous, on aimerait mieux que cela soit ainsi avec les braqueurs, les agresseurs de chaque week-end ou les trafiquants de vraies drogues dures. Mais bon, on peut toujours rêver... Répondre


Jean-François Chappuis

12.09.2012, 18:50 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 0

En voila un qui doit regretter d'avoir pris l'ascenseur avec pour une fois des policiers qui le couvre, mais l'auditionne et l'arrête l'espace d'un instant pour le fouiller avant qu'il soit relâché pour faute de preuves suffisantes! Dommage que ces gens soit transféré au ministère public, qui condamne ceux qui n'ont rien fait et relâche ceux qu'il faudrait condamner! Un jour les rôles changeront! Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne