Mercredi 28 juin 2017 | Dernière mise à jour 12:13

Royaume Uni Le bilan de l'incendie à Londres grimpe à 58 morts

Le bilan de l'incendie qui a ravagé cette semaine une tour d'habitation de Londres s'est alourdi samedi à 58 morts ou présumés comme tels.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Cinquante-huit personnes dont on nous a dit qu'elles étaient dans la tour Grenfell cette nuit-là sont portées disparues et je dois par conséquent présumer avec tristesse qu'elles sont mortes», a déclaré le chef de la police londonienne, Stuart Cundy, lors d'une déclaration à la presse.

Il a précisé que ce bilan intégrait les trente décès confirmés à ce jour et a ajouté que le nombre de victimes présumées mortes était encore susceptible d'augmenter.

Dizaines de disparus

Près de 600 personnes habitaient dans la Grenfell Tower, une tour d'habitation de 24 étages et de 120 appartements située dans le quartier de Kensington, dans l'ouest de Londres. Selon les médias britanniques, 70 personnes manqueraient encore à l'appel.

Au moins six Marocains figurent parmi les victimes de l'incendie et ont pu être formellement identifiés, a indiqué samedi le ministère marocain des affaires étrangères. Un septième ressortissant du royaume chérifien pourrait avoir péri dans la catastrophe. Si le bilan de 58 morts est confirmé, la tragédie de la Grenfell Tower deviendra l'incendie le plus meurtrier qu'ait connu Londres depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Humeur sombre

Elle est venue s'ajouter à la vague d'attentats et à la crise politique qui ébranlent la Grande-Bretagne, pesant sur l'humeur de la nation, ainsi que l'a souligné samedi matin la reine Elizabeth II lors d'une cérémonie organisée au palais de Buckingham.

«Le pays a connu une succession d'horribles tragédies», a-t-elle dit. La reine a toutefois souligné combien elle avait été surprise, lors de ses récentes visites à des victimes de l'attentat de Manchester ou de l'incendie de Londres, par l'esprit d'entraide et de solidarité de ses compatriotes.

«Mis à l'épreuve, le Royaume-Uni s'est montré résolu face à l'adversité», a-t-elle dit. «Unis dans notre tristesse, nous sommes tout autant déterminés, sans crainte ni faveur, à aider à reconstruire les vies de tous ceux qui ont été si affreusement affectés par la blessure et la perte.»

Theresa May critiquée

Le drame se double d'une nouvelle controverse politique visant la première ministre Theresa May, déjà fragilisée au moment d'entamer les négociations du Brexit avec l'Union européenne par la perte de sa majorité absolue à la Chambre des communes à l'issue des législatives anticipées du 8 juin qu'elle avait convoquées dans l'espoir d'obtenir un mandat «fort et stable».

La cheffe du gouvernement britannique ne s'est rendue que vendredi au chevet des victimes de l'incendie. Elle a promis l'instauration d'un fonds d'aide aux victimes, d'un montant de cinq millions de livres (6,22 millions de francs) destiné à l'achat de biens de première nécessité, ajoutant que les familles désormais sans domicile seraient relogées dans un délai de trois semaines.

Mais confrontée à des manifestants en colère, elle a dû être évacuée sous étroite protection policière. Des manifestants en colère ont ensuite pourchassé son véhicule et l'ont violemment apostrophée.

Des habitants de la Grenfell Tower lui reprochent d'avoir trop tardé à venir auprès d'eux mais disent aussi que la tour n'était pas sûre et que les autorités n'ont pas fourni d'informations précises et adéquates à ceux qui ont perdu des proches et tous leurs biens dans l'incendie.

Réunion d'urgence à Downing Street

La Première ministre a présidé dans l'après-midi une réunion ministérielle d'urgence pour examiner ce qui a été fait par les autorités depuis le drame. Elle a aussi reçu des victimes de l'incendie dans sa résidence officielle de Downing Street. (ats/nxp)

Créé: 17.06.2017, 17h10


Sondage

La RTS ne diffusera plus les matches de la Ligue des champions et de la ligue Europa. Faut-il diminuer la redevance TV?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne