Mardi 25 juillet 2017 | Dernière mise à jour 21:59

Maroc Ivre, un jeune chauffard en Ferrari fait scandale

Le fils d'un riche notable aurait bénéficié de l'indulgence des forces de l'ordre après s'être filmé en multipliant les infractions.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La police marocaine a annoncé l'ouverture d'une enquête et l'arrestation d'un jeune chauffard mercredi soir, deux jours après la diffusion d'une vidéo qui a fait scandale le montrant ivre au volant d'une voiture de luxe, ridiculisant des policiers à Rabat.

L'homme, âgé d'une vingtaine d'années, avait lui-même filmé et diffusé en début de semaine sur les réseaux sociaux une courte vidéo en quatre séquences narrant sa soirée mouvementée et bien arrosée.

La clope au bec dans l'ambulance

On le voit d'abord en boîte de nuit, bouteille de champagne à la main, puis au volant d'une Ferrari, toujours avec sa bouteille et manifestement ivre. Il apparaît ensuite, débraillé et lunettes noires sur le nez devant sa voiture accidentée, après une collision qu'il a apparemment provoquée, se moquant des policiers venus établir le constat. Et enfin, installé fièrement sur le siège passager d'une ambulance en train de fumer sa cigarette.

Largement relayée par les sites d'information et commentée dans la presse locale, la vidéo a suscité une salve de réactions indignées contre «le jeune homme à la Ferrari». Le quotidien arabophone «Al Massae» pointait mercredi un «traitement de faveur» envers «un fils de notables impliqué dans un grave accident», tandis qu'Al Akhbar s'interrogeait sur «l'indulgence» des forces de l'ordre à son égard.

Fils d'une bonne famille

Dans un premier temps, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN, police) a annoncé la mise en garde à vue de deux policiers présents sur le site de l'accident. «(...) Il a été procédé mercredi soir à l'arrestation du chauffeur de cette voiture qui se trouvait à Casablanca», a indiqué la DGSN dans un nouveau communiqué publié mercredi soir.

Une enquête judiciaire a été ouverte «pour déterminer les tenants et aboutissants de cet accident», a ajouté la police, qui précise que la voiture a heurté trois véhicules arrêtés à un feu rouge sur une avenue de la ville, occasionnant des «blessures».

Selon la presse locale, le jeune homme est issu d'une famille influente et le neveu d'un richissime homme d'affaires de la ville de Laâyoune, au Sahara occidental. Il serait également de la famille d'un ministre du gouvernement, toujours d'après la presse. (afp/nxp)

Créé: 20.04.2017, 13h33


Sondage

Météo estivale: le temps influence-t-il votre humeur?




Sondage

Prenez-vous vos vacances d'été de préférence en juillet ou en août?





Sondage

Etes-vous prêt à faire des cadeaux à une régie pour obtenir un appartement?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters