Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 01:56

Carouge (Genève) Meurtre de Semhar : un suspect interpellé

Un ami de la famille de la jeune fille retrouvée étranglée chez elle, vendredi soir, a été auditionné.

Image: Christian Bonzon

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon le site de la «Tribune de Genève», ce suspect, un adulte, conteste les faits. Des analyses ADN sont en cours. Elles doivent notamment confirmer d’éventuelles violences d’ordre sexuel.

Contactée, la police cantonale genevoise ne confirme ni n’infirme l’information. Le Ministère public se refuse également à tout commentaire: «Toute information supplémentaire risque de mettre l’enquête en péril», prévient Vincent Deronand, responsable communication.

La trace de la victime avait été perdue jeudi soir. Un avis de disparition avait été émis vingt-quatre heures plus tard, en début de soirée. Les policiers avaient finalement retrouvé le corps sous un lit, à son domicile.

L’affaire a suscité une très vive émotion dans le quartier de la famille. La communauté éthiopienne a défilé toute la journée dans l’appartement de la voisine, dimanche après-midi, pour apporter son soutien aux parents de la défunte. (Le Matin)

(Créé: 27.08.2012, 11h06)

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.