ACCUEIL 1.9.2014 Mis à jour à 09h12

Le tireur présumé est un ancien soldat

Wisconsin

Les autorités américaines enquêtaient lundi pour connaître les motivations de l'auteur présumé de la fusillade meurtrière de dimanche dans un temple sikh du Wisconsin (nord), qui a fait six tués en plus du tireur.

Mis à jour le 06.08.2012 14 Commentaires

1/26
Image: AFP

   

Le sikhisme

Cette religion monothéiste est née il y a cinq siècles dans la région du Pendjab, au nord-ouest de l’Inde. Son fondateur, Nanak (1469-1539) était un mystique. Il pensait que Dieu transcendait les distinctions religieuses.

Le sikhisme mélange ainsi des préceptes de l’hindouisme et de l’islam. Il rejette les différences de castes indiennes, l’idolâtrie et l’ascétisme. Ses adeptes croient en la réincarnation et ainsi, en la nécessité de mener une vie honnête et charitable envers les pauvres et les faibles. Les hommes portent traditionnellement de longues barbes et un turban.

Les Sikhs ont émigrés aux Etats-Unis à la fin du XIXe siècle. Ils sont aujourd’hui entre 500’000 à 700’000 sur le territoire américain et environ 20 millions dans le monde. (sp)

Articles en relation

Partager & Commenter

Le tireur présumé a été identifié comme un ex-militaire blanc âgé de 40 ans.

Le tireur présumé, nommé Wade Michael Page, avait servi dans l'armée américaine comme spécialiste de la guerre psychologique de 1992 à 1998 comme soldat de première classe et reçu plusieurs décorations pour bonne conduite, a annoncé lundi matin le Pentagone.

Dimanche, il a tué au total six personnes dans un temple sikh d'Oak Creek, dans la banlieue de Milwaukee, 15 jours à peine après la fusillade intervenue lors de la première de Batman dans un cinéma d'Aurora, dans le Colorado (ouest), au cours de laquelle James Holmes, 24 ans, avait tué 12 personnes.

Ces deux fusillades ont une nouvelle fois relancé aux Etats-Unis le débat sur la détention d'armes à feu. Le droit de posséder des armes est inscrit dans la constitution américaine.

Arme saisie

Le tireur présumé a utilisé un pistolet semi-automatique de 9mm qui a été retrouvé sur les lieux de l'attaque.

Plusieurs fidèles qui se trouvaient dans le temple se sont enfermés dans les toilettes pour échapper au tueur.

Le tireur s'était mis en embuscade et a tiré plusieurs fois sur un policier qui était en train d'aider une victime, a déclaré le chef de la police d'Oak Creek. Le policier a été blessé. Et un second policier a abattu le tueur présumé.

Entré dans l'armée à 20 ans, le tireur présumé l'avait quittée six ans plus tard sans avoir été déployé sur des théâtres d'opérations extérieures. Il avait notamment été basé à Fort Bliss (Texas, sud) et à Fort Bragg (Caroline du Nord, sud-est).

Irak évoqué par le tireur

Le travail de Wade Michael Page, comme spécialiste des opérations de guerre psychologique, consistait à recueillir des renseignements auprès des populations et de mener des opérations destinées à les influencer dans un sens favorable aux intérêts américains.

«Les seules choses négatives que je l'ai entendu dire, c'était sur la guerre, sur sa petite amie ou sur le président Bush - Bush Junior, parce qu'il avait entamé la guerre», a déclaré lundi matin à une journaliste l'un de ses voisins.

Wade Michael Page lui aurait également assuré avoir été déployé deux fois en Irak, ce qui, selon les états de service du tireur présumé révélés par le Pentagone, semble peu vraisemblable. Il est entré dans l'armée un an après le début de la première guerre du Golfe et l'a quittée bien avant l'invasion américaine en Irak en 2003.

Le voisin a par ailleurs confirmé avoir vu - comme le rapportaient des témoins de la fusillade - un tatouage évoquant le 11-Septembre sur l'épaule de Wade Michael Page.

500 000 à 700 000 sikhs

Selon plusieurs organes de presse américains, Wade Michael Page aurait été un adepte des théories racistes sur la suprématie de la race blanche, un élément que les autorités locales et fédérales n'ont pas voulu confirmer.

Des responsables s'exprimant sous couvert d'anonymat avaient déclaré dès dimanche soir que certains détails de la biographie du tireur laissaient penser à un acte de «terrorisme intérieur».

Les sikhs, qui portent un turban et la barbe, sont souvent pris pour des musulmans et font l'objet d'attaques racistes à ce titre aux Etats-Unis, notamment depuis le 11-Septembre. Ils sont au total entre 500'000 à 700'000 aux Etats-Unis. (ats/afp/Newsnet)

Créé: 06.08.2012, 11h15

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

14 Commentaires

Ernest Pillard

06.08.2012, 12:36 Heures
Signaler un abus 21 Recommandation 0

Je me souviens qu’après le 11 septembre, des Sikhs avaient été attaqué et tués parce qu'ils portaient des turbans et que les attaquants pensaient qu'ils étaient arabes..... ça ne m’étonnerait juste pas que ça soit la même chose, vu le niveau élevé de l'américains de base.... triste, très triste.... Répondre


Jean-François Chappuis

06.08.2012, 15:19 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Très, très inquiétant ce genre de comportement lors d'un culte! Ce massacre a des ramifications raciales remplient de haine! Pourquoi essaient-t-on de protéger le tueur, alors qu'il a été abattu par la police! Que cache cette nouvelle tuerie? Avait-il un passé militaire... Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!