Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 23:06

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

Quel article passionnant, avec photos et tout le reste! Lorsque des femmes sont maltraitées par des islamistes, on a le droit à un entrefilet que l'on ne peut même pas commenter. C'est cela le journalisme à sensation! Mon post sera sûrement supprimé, mais comme je suis têtu, "100 fois sur le métier je remettrai mon ouvrage"


vraiment deplorable ses c.... de chasseurs


Le dépeceur canadien a commencé avec des chats... que cela te plaise ou non.

1 Recommandation 1 Signaler un abus

La question c'est "pourquoi laisser des tueurs lâches courir dans les bois avec des fusils"? On a pas besoin de l'exemple du tueur canadien pour savoir que si l'on s'attaque à des animaux innocents...l'humain pourrait également devenir une cible.

3 Recommandation 1 Signaler un abus

Et c'est de nouveau un animal qui appartient à une famille. Autoriser le port d'armes à des imbéciles pareils n'est encourageant ni pour la faune ni pour la sécurité publique. Sinistre crétin.



Retour à l'article