ACCUEIL 23.10.2014 Mis à jour à 08h16

Discussion

Le tueur à gages proposait aussi de couper les oreilles

Le propriétaire de plusieurs restaurants indiens est soupçonné d’avoir voulu faire tuer celui qu'il accusait d'être l’amant de sa femme. Plus...

Par Valérie Duby.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

9 Commentaires

Leo Abachionne

13.09.2012, 11:29 Heures
Signaler un abus

mais c'est ça gary..prends sa défense..que ça soit permis ou pas c'est le cadet de mes souçis..seule le résultat compte.. Répondre


Michèle Herzog

12.09.2012, 14:18 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

L'article ne dit pas si l'amant est mort ou encore en vie. Et comment cet agent infiltré s'est-il trouvé dans cette situation ? Par hasard ? Etrange cette histoire. Répondre


Alain Rochat

12.09.2012, 23:28 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Ah le policier infiltré n'a pas tué en premier lieu l'amant avant de dénoncé le cocu ? JFC, un résumé svp !


Christelle Chen

12.09.2012, 14:29 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

ben s'il s'agit d'un agent infiltré, m'étonnerait qu'il soit passé à l'acte? A moins que l'Indien n'était en tractactions avec plusieurs tueurs à gage.


Carl Frank

12.09.2012, 12:38 Heures
Signaler un abus 17 Recommandation 0

Franchement, ils font comment, tous ces gens, pour trouver des tueurs à gage? Il faut déjà avoir un pied dans la pègre, non? Répondre


Carl Frank

12.09.2012, 12:34 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

C'est rigolo, cette photo du Palais de justice de Genève, à travers cet objectif "oeil de poisson". Peut-être une inspiration pour le nouveau bâtiment du Parlement vaudois? Tant qu'à faire dans les horreurs... Répondre


Gary Leston

12.09.2012, 11:58 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

L'Indien ne savait pas qu'il est interdit d'engager un tueur (la preuve, il a fait confiance au premier venu) et les policiers ne savaient pas que de telles méthodes sont interdites dans la procédure pénale suisse (dans les séries américaines, c'est permis). Un véritable drame humain. Répondre


Molon Labe

12.09.2012, 18:31 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Et moi je vous conseille de prendre connaissance de la Loi Fédérale sur l'Investigation Secrète... vous y apprendrez que les agents infiltrés et que les méthodes utilisées par la police sont tout ce qu'il y a de plus licite !http://www.ejpd.admin.ch/content/ejpd/fr/home/themen/sicherheit/ref_gesetzgebung/ref_abgeschlossene_projekte/ref_verdeckte_ermittlungen.html


joe zbinden

12.09.2012, 11:53 Heures
Signaler un abus 13 Recommandation 0

Trop forts ces flics ils devraient tourner dans des films de Luc Besson Répondre



Retour au texte

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne