Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 14:49

C'est pas toujours beau, l'amour Un pasteur vole des millions pour sa femme

Kong Hee, fondateur d’une des Églises les plus riches de Singapour aurait piqué des millions de dollars à sa congrégation, afin de soutenir la carrière musicale de sa femme.

Kong Hee et son épouse Ho Yeow Sun.

Kong Hee et son épouse Ho Yeow Sun. Image: Reuters

Un exemple de messe dite par Kong Hee

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le fondateur d’une des Eglises les plus riches de Singapour a comparu mercredi devant la justice, inculpé pour avoir siphonné des millions de dollars sur les comptes de la congrégation, afin de soutenir la carrière musicale de sa femme.

Le pasteur Kong Hee, 47 ans, doit répondre de trois accusations d’"abus de confiance criminel" pour avoir subtilisé près de 24 millions de dollars de Singapour (15 millions d’euros) dans la trésorerie de la City Harvest Church, une des plus importantes de la cité-Etat, et qui compte quelque 30.000 membres.

Selon l’accusation, l’argent a été utilisé pour soutenir la carrière de sa femme, Ho Yeow Sun, qui a tenté pendant des années de percer aux Etats-Unis en tant que chanteuse.

Messes aux allures de concerts pop

L’Eglise du pasteur Kong est connue en Asie --l’Eglise est présente en Malaisie et dans d’autres pays-- pour ses messes qui ressemblent à des concerts pop. L’épouse espérait, en accédant à la notoriété, disséminer la bonne parole de son Eglise, selon la presse de Singapour.

Quatre autres responsables de la congrégation ont également été inculpés pour avoir aidé le pasteur à dissimuler les détournements. Selon les documents de la justice, les fonds de l’Eglise étaient transférés pour "des investissements soit-disant obligataires" dans deux sociétés, mais il s’agissait en fait de "fausses transactions".

"Elles avaient été conçues par les accusés afin de dissimuler le détournement depuis le fonds de construction de l’Eglise vers le financement de la carrière musicale de Sun Ho (...) et d’autres activités non autorisées", affirment ces documents.

Le pasteur a comparu mercredi devant les juges, dans une salle remplie de ses sympathisants et des médias locaux. Il a quitté le tribunal main dans la main avec sa femme. (afp/nxp)

(Créé: 27.06.2012, 10h29)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.