ACCUEIL 23.4.2014 Mis à jour à 18h36

Paul Accola témoigne: «On essaye d’avancer»

Drame de Davos

L’ancien champion de ski a répondu aux questions de la presse pour la première fois, deux semaines après avoir écrasé un enfant avec son tracteur.

Par Pomey Raphaël/Sandra Imsand. Mis à jour le 11.07.2012

1/6 Paul Accola, en 2011, au volant de son tracteur.
Image: Keystone

   

Partager & Commenter

Le drame s’était déroulé à la fin du mois de juin, alors que Paul Accola, 45 ans, fauchait un champ à Davos. Sa victime, un petit garçon de 8 ans, avait été héliportée à l'Hôpital cantonal de Coire, où il avait finalement perdu la vie. Paul Accola s’était déjà dit «profondément choqué », sur son site internet. Il a confié ses états d’âme à la presse, sans revenir en détail sur l’accident, à cause de la procédure en cours.

«Un moment extrême»

Quelques heures après les faits, le sportif était allé chercher des fleurs en montagne pour les déposer sur les lieux de la tragédie. La famille du petit l’avait vu et était allé le rejoindre sur place. Tous avaient ainsi pu pleurer ensemble, en se tenant dans les bras. «Un moment extrême », selon Accola qui a expliqué que ses pensées étaient toujours dirigées vers la petite victime et sa famille. «On essaye d’avancer, de reprendre pied. Mais à chaque fois que l’on fait un pas, on y repense à nouveau», a néanmoins avoué l’ancien champion.

En pleurs, il a évoqué l’«immense soulagement» que constitue pour lui le soutien de la famille du petit. «C’est comme si cela permettait de reprendre son souffle après un tel drame.» Les parents du jeune défunt ont davantage essayé de l’aider que de s’aider eux-mêmes, a ajouté le skieur. « C’est une famille très forte ».

Paul Accola, extrêmement affecté, a expliqué qu’il tentait de revenir à une vie normale grâce au travail. Il conduit à nouveau son tracteur, même si cela reste difficile pour lui. Il ne prendrait apparemment pas de médicaments. (Le Matin)

Créé: 11.07.2012, 11h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Buzz

Supplément partenaire

Sondage

Faut-il réglementer le ski hors-piste?