Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 20:28

Genève Percutée par un cycliste, elle est pincée pour ivresse

Une femme originaire de Pologne a été appréhendée pour des infractions à la Loi sur la circulation routière. En des circonstances peu communes.

Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lundi 30 juillet, peu avant 1h00, venant du port Noir, la scootériste circulait rue des Eaux-Vives en direction de la place des Eaux-Vives. A la hauteur de la rue de la Mairie, un cycliste est venu la percuter. Ce dernier venait de sa gauche.

Malgré un freinage énergique, ils ont chuté tous les deux. Cet accident n'a occasionné que de légères blessures pour les parties en cause, lesquelles n'ont pas souhaité être prises en charge par une ambulance dépêchée sur place.

Comme la prévenue présentait des signes d'ébriété, elle a été conduite dans les locaux de la Brigade de sécurité routière où elle s'est prêtée au test de l'éthylomètre, qui s'est révélé positif.

Lors des contrôles, il s'est avéré que l'intéressée fait l'objet d'une interdiction de circuler sur le territoire helvétique, valable du 23 août 2005 pour une durée indéterminée. Elle reconnaît avoir conduit en état d'ébriété. Par contre, elle déclare ne pas être au courant de la mesure d'interdiction de circuler.

Vu ce qui précède, l'intéressée a été mise à disposition du Ministère public. (Le Matin)

(Créé: 30.07.2012, 17h51)

Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.