Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 22:28

Procès Magnotta Le père veut «savoir ce qui est arrivé à son fils»

Au bord des larmes face à la presse, le père de la victime de Luka Magnotta, le «dépeceur de Montréal», se prépare à vivre des semaines «pénibles», selon son avocat.

Galerie photo

L'affaire du dépeceur de Montréal

L'affaire du dépeceur de Montréal L'épilogue de cette retentissante affaire criminelle se jouera à partir du lundi 29 septembre 2014, à Montréal avec l'ouverture du procès de Luka Rocco Magnotta.

Galerie photo

La cavale de Luka Rocco Magnotta

La cavale de Luka Rocco Magnotta En images, le parcours de Luka Rocco Magnotta, auteur présumé du dépeçage d'un étudiant chinois à Montréal.(Mai-juin 2012)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Décidé à assister à tout le procès de Luka Magnotta, le «dépeceur de Montréal», le père de l'étudiant chinois Lin Jun s'est présenté lundi 29 septembre à la presse en fin de journée, en compagnie de son avocat.

«Pour lui, la façon d'honorer son fils est d'être présent au procès mais il y a quand même un intérêt personnel. Il veut savoir ce qui est arrivé à son fils. Comment c'est arrivé. On a un accusé mais on veut la preuve (...) Peut-être que l'on ne saura jamais, mais on veut savoir pourquoi c'est arrivé à son fils», a déclaré Me Daniel Urbas.

Les accusations contre Magnotta

L'avocat du père de la victime a ajouté que son client -au bord des larmes lundi- ne s'exprimera qu'après l'énoncé du verdict. Et qu'il se préparait à vivre des semaines «pénibles». «Cela ne va pas s'améliorer pour lui. Il va trouver certaines réponses à ses questions, mais je ne crois pas que cela pourra effacer le traumatisme qu'il vit tous les jours», a poursuivi Me Daniel Urbas.

Luka Magnotta est accusé d'avoir tué chez lui avec un pic à glace son ancien petit ami Lin Jun. Il est également poursuivi pour atteinte à l'intégrité d'un cadavre pour l'avoir découpé, diffusion de matériel obscène pour avoir posté une vidéo des faits sur internet, d'avoir envoyé par courrier de morceaux du cadavre, et d'avoir harcelé le Premier ministre canadien Stephen Harper et des députés. (nxp)

(Créé: 30.09.2014, 14h10)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.