Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 08:48

France La police est sûre que le dépeceur canadien est venu à Paris

La police française a la certitude que Luka Rocco Magnotta, Canadien de 29 ans en fuite, soupçonné d’avoir tué et dépecé un étudiant chinois à Montréal, est venu ces derniers jours à Paris.

Luka Rocco Magnotta avait déjà séjourné en France par le passé. Des photos^le montrent posant devant la Tour Eiffel.

Luka Rocco Magnotta avait déjà séjourné en France par le passé. Des photos^le montrent posant devant la Tour Eiffel. Image: YouTube

Une interview du tueur disponible sur YouTube

Galerie Photos

L'affaire du dépeceur de Montréal

L'affaire du dépeceur de Montréal L'épilogue de cette retentissante affaire criminelle se jouera à partir du lundi 29 septembre 2014, à Montréal avec l'ouverture du procès de Luka Rocco Magnotta.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

"Les enquêteurs sont certains que le dépeceur est ou a été en Ile-de-France et particulièrement à Paris depuis au moins vendredi", a précisé une source policière, expliquant que cette certitude s’appuie sur des témoignages et des éléments matériels.

Les policiers français, qui agissent dans la plus grande discrétion, effectuent des "recherches ciblées" pour tenter de retrouver la trace du "dépeceur", avait indiqué samedi une source policière. L’une de ces recherches a conduit les policiers à contrôler ces derniers jours un bar et deux hôtels du quartier des Batignolles, dans le nord de Paris, selon cette source.

Selon les enquêteurs canadiens, Magnotta aurait pris l’avion de Montréal vers la France le 26 mai. "Après l’aéroport, nous avons des informations, que nous allons garder pour nous pour l’instant", avait ajouté vendredi Ian Lafrenière, porte-parole de la police de Montréal. Des médias canadiens ont affirmé que Luka Rocco Magnotta avait déjà séjourné en France par le passé. Des photos de presse le montrent posant devant la Tour Eiffel ou le cabaret du Moulin Rouge.

Meurtre affreux

Ancien acteur de films pornographiques, Luka Rocco Magnotta, également connu sous les noms d’Eric Clinton Newman ou Vladimir Romanov, est accusé de meurtre prémédité et outrage à cadavre. Il aurait perpétré cet assassinat - qu’il aurait filmé pour le diffuser sur internet - dans la nuit du 24 au 25 mai.

Sa victime est un étudiant chinois, Jun Lin, 32 ans, originaire de Wuhan, dans la province du Hubei (centre de la Chine), qui serait arrivé au Québec en juillet dernier pour y faire ses études à l’université anglophone de Concordia, selon la police de Montréal. Les deux hommes se connaissaient probablement. (afp/nxp)

(Créé: 03.06.2012, 12h55)

Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.