Lundi 5 décembre 2016 | Dernière mise à jour 04:44

Genève Vague d’évasions à la prison pour mineurs

Cinq jeunes se sont évadés de la Clairière entre jeudi et samedi. L’un d’entre eux est toujours dans la nature.

Image: STEEVE IUNCKER

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le Département de la sécurité de Pierre Maudet a décidé d’appeler un chat un chat. Contrairement à la communication de son prédécesseur qui parlait de fugues lorsque des mineurs s’enfuyaient de la Clairière, le patron de la sécurité genevoise parle lui d’évasions. «Cinq jeunes se sont échappés de la prison la Clairière entre jeudi et samedi, confirme Laurent Forestier, son porte-parole. Quatre ont été repris et le dernier est toujours dans la nature. Un éducateur a été quelque peu bousculé par un évadé.»

Depuis le début de l’année, quelque 15 jeunes ont pris la poudre d’escampette. Jusqu’en juillet 2011, on ne comptait qu’environ deux évasions par an. Dans la majorité des cas, il leur suffit d’escalader le grillage pour s’enfuir à travers champs. L’établissement, qui compte une trentaine de places, devrait bénéficier rapidement d’aménagements sécuritaires. «Lundi matin, Pierre Maudet a contacté son collègue François Longchamp, en charge des constructions, ajoute Laurent Forestier. Celui-ci a tout de suite dépêché des spécialistes sur place chargés de démarrer les travaux immédiatement». (Le Matin)

(Créé: 20.08.2012, 17h17)
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.