Dimanche 25 juin 2017 | Dernière mise à jour 01:41

Paléo «Draguée» par Robbie Williams sur la grande scène

Une spectatrice a vécu un moment hors du commun avec la pop-star, lundi soir.

Le chanteur anglais a fait monter une jeune Romande de 29 ans dans un décor de lit, durant son show.

Articles en relation

Galerie photo

Galerie photo

Paléo 2015, toutes les photos

Paléo 2015, toutes les photos Les concerts et les coulisses d'un festival chaud chaud chaud!

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Sans être une fan absolue, Céline Perret avait envie de voir Robbie Williams de près, lors de son show de lundi soir. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ses deux heures d'attente pour être au premier rang auront été récompensées au-delà de ses espérances!

Animatrice chez Radio Fribourg, la jeune femme a eu l'agréable surprise d'être «repérée» après un tiers du concert, puis de voir fleurir les compliments à son encontre. Devant 30'000 personnes: «C'était pas du tout intime», rigole la pétillante fan. «Il m'a demandé mon prénom et ne le comprenait pas, parce que Céline est typiquement français et c'est devenu un jeu. Tout le monde essayait de l'aider.»

S'en suivra une chanson improvisée spécialement consacrée à la muse d'un instant: «Le genre de truc où on regarde avec des yeux amoureux et où on tombe», se souvient Céline, qui a encore eu droit à moult compliments pendant vingt minutes, avant... de monter sur scène!

«Une personne de son équipe est venue vers moi et m'a demandé de passer par-dessus la barrière pour monter vers Robbie.» La suite, cinq ou six minutes de bonheur, que Céline décrit comme le moment «le plus fun» de sa vie. «Il m'a demandé si je voulais aller au lit avec lui. Bien sûr, j'ai dit oui. Il m'a dit d'aller à un endroit de la scène mais je savais pas que sur l'écran il y avait un lit représenté et qu'on nous voyait dedans.»

Gentleman, Robbie Williams a tenu sa main tout le long, se souvient Céline. Pour éviter que son «invitée» ne se fige, la star continue la salve de compliments. «Je pense qu'il se rend compte de ce qu'il fait vivre à une personne du public. Il sait que le cœur bat fort et que c'est un moment qui va rester gravé dans sa mémoire. Il a été bienveillant d'un bout à l'autre, me regardait dans les yeux, me disait des mots gentils dans l'oreille et m'a raccompagné au bas des escaliers après la chanson. Au niveau humain, il a été exemplaire.»

Les mots doux continueront à fuser pendant la suite du concert, avant un ultime compliment adressé à elle ainsi qu'à une autre fan. «Quand on a des cadeaux de la vie comme ça, il faut les apprécier. Avoir la grande scène du Paléo seule avec Robbie Williams devant 30'000 personnes, c'est une chance incroyable», conclut Céline.

L'ultime bonne nouvelle: le mari de Céline, dans le public, n'a visiblement pas été plus jaloux que ça, lui qui a même filmé la scène. «C'était du show. Il sait faire la part des choses.»

(Le Matin)

Créé: 21.07.2015, 11h48


Sondage

Knie a dû remplacer les éléphants par des chèvres. Irez-vous quand même au cirque?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.