ACCUEIL 30.7.2014 Mis à jour à 08h37

Google va lancer un concurrent gratuit d'Instagram

Internet

Google met désormais à disposition gratuitement pour les appareils mobiles Apple et Android une application de photos concurrente d'Instagram, détenue par Facebook.

Mis à jour le 06.12.2012

Image: ARCHIVES/AFP

Mots-clés

[Alt-Text]

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

L'application «Snapseed est dès à présent disponible sur Google Play (la boutique en ligne d'applications pour Android, le système d'exploitation mobile du géant de l'internet, NDLR) et sur l'App Store», l'équivalent d'Apple pour l'iPad et l'iPhone, a annoncé Vic Gundotra, vice-président de Google, dans un message posté sur le blog du groupe.

«L'application est gratuite dans les deux cas», a-t-il ajouté.

Google avait racheté en septembre le concepteur de Snapseed, la société allemande Nik Software. L'application mobile de cette concurrente d'Instagram était jusqu'ici disponible uniquement pour le système d'exploitation iOS d'Apple, et elle coûtait 4,99 dollars.

Cette application permet de prendre, retoucher et partager des photos sur le réseau social, tout comme Instagram, application de photo vedette dans le monde.

135 millions d'utilisateurs actifs

Instagram revendique plus de 100 millions d'utilisateurs. Elle a été rachetée en septembre par le réseau social en ligne Facebook, pour une somme finale de 747 millions de dollars, et a fait parler d'elle cette semaine en désactivant la fonctionnalité permettant de regarder ses photos sur le réseau de micro-blogs Twitter.

Snapseed pourra désormais être intégrée au réseau social de Google, Google+, qui compte désormais 135 millions d'utilisateurs actifs, a aussi indiqué jeudi le géant de l'internet.

Facebook pour sa part revendique plus d'un milliard d'utilisateurs actifs.Mais «aujourd'hui, Google+ est le réseau en ligne qui connaît la croissance la plus rapide», a affirmé Vic Gundotra.

«Plus de 500 millions de personnes ont créé leur compte», dont 135 millions qui partagent des choses sur le fil d'actualité, a-t-il précisé.

Il a annoncé enfin la création au sein de Google+ de groupes, appelés «communautés», afin de donner aux membres du réseau la possibilité de «créer des espaces permanents autour de (leurs) centres d'intérêt». (afp/Newsnet)

Créé: 06.12.2012, 21h29

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment