Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 10:19

Geek Il prend 2 ans à construire «Wall-E»

Un informaticien californien a passé 2600 heures à reproduire l’attachant héros du film Pixar.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il bouge la tête, se déplace, dit bonjour de la main et arrive à parler avec sa voix métallique si particulière. La réplique du héros de dessin-animés « Wall-E » est devenu en peut de temps la coqueluche du comté d’Orange en Californie. Il aura fallu à Mike Senna, un informaticien américain, près de deux ans de travail, à raison de 25 heures hebdomadaires après son emploi, pour arriver à la réaliser. Il a dû tout construire de zéro et a trouvé de nombreuses pièces dans les magasins de bricolage de la région. Le Californien a décrit toutes les étapes de la construction sur son blog.

La première sortie officielle a eu lieu à l’occasion d’un événement de charité pour des enfants malades. «Ils étaient très content», a confié son créateur dans une vidéo.

Mike Senna n’en est pas à son coup d’essai. En 2003, il avait déjà construit une réplique du robot R2-D2, de la saga «La Guerre des étoiles».

(Le Matin)

(Créé: 05.08.2012, 12h09)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.