Mardi 23 mai 2017 | Dernière mise à jour 12:21

Numérique Kim Dotcom veut relancer Megaupload

La date du 29 janvier 2017 a été fixée par le magnat de l'Internet, qui est pourtant sous la menace d'une extradition vers les Etats-Unis et encourt 20 ans de prison.

Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, arrive au tribunal à Auckland. (23 décembre 2015)

Kim Schmitz, alias Kim Dotcom, arrive au tribunal à Auckland. (23 décembre 2015) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le magnat de l'internet Kim Dotcom a annoncé qu'il allait relancer en 2017 Megaupload, son emblématique plateforme de téléchargement direct, soit cinq ans après sa fermeture par les autorités américaines qui l'accusent de piratage massif.

A son heure de gloire, Megaupload était le 13e site le plus visité de l'internet, affichait 50 millions d'utilisateurs quotidiens et disait représenter 4% du trafic.

L'empire de cet Allemand dont le vrai nom est Kim Schmitz s'est effondré en janvier 2012 quand la police a débarqué dans sa luxueuse propriété d'Auckland à la demande des autorités américaines. Le FBI fermait sa plateforme.

Possible extradition

Fin 2015, la justice néo-zélandaise a estimé qu'il pouvait être extradé aux Etats-Unis, ainsi que trois autres fondateurs de Megaupload, et Kim Dotcom a fait appel de cette décision.

En cas d'extradition et de procès aux Etats-Unis, Kim Dotcom encourt 20 ans de prison.

Megaupload est accusé d'avoir réalisé 175 millions de dollars de profits illégaux et causé plus de 500 millions de dollars de pertes aux ayants-droit des oeuvres musicales, films et autres produits piratés.

Pour Kim Dotcom, «ce sera comme rentrer à la maison»

L'intéressé, qui dément toute activité illégale, a déclaré sur Twitter qu'il ne permettrait pas que la procédure judiciaire en cours entrave ses projets de relance de Megaupload et l'empêche de refaire fortune.

«Megaupload revient le 29 janvier 2017, le 5e anniversaire du raid. Il sera mieux que l'original et ce sera comme rentrer à la maison», a-t-il dit dimanche.

«Je vais être le premier milliardaire de la tech à être inculpé, à avoir tout perdu et à créer sous contrôle judiciaire une autre entreprise milliardaire», a-t-il annoncé.

Il a ajouté qu'une centaine de millions d'utilisateurs de l'ancienne plateforme se verraient proposer des abonnements spéciaux sur la nouvelle, ce qui lui permettrait d'atteindre une masse critique dès le premier jour.

La procédure d'appel devant la Haute cour d'Auckland pour statuer sur sa possible extradition doit débuter le 29 août. L'audience durera entre quatre et huit semaines. (afp/nxp)

Créé: 12.07.2016, 06h22


Sondage

Gravir l'Everest au pas de course comme Kilian Jornet est-ce de l'alpinisme?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.