ACCUEIL 23.4.2014 Mis à jour à 16h25

Le phishing explose sur les téléphones mobiles

Sécurité

15 millions de SMS frauduleux sont envoyés chaque jour en Europe. La Suisse n'est pas épargnée, avertit l'opérateur Sunrise.

Par Simon Koch. Mis à jour le 17.08.2012 3 Commentaires
Comme par mail, les arnaques promettent le plus souvent des gains ou annoncent le blocage d’un compte personnel pour attirer l’attention des victimes.

Comme par mail, les arnaques promettent le plus souvent des gains ou annoncent le blocage d’un compte personnel pour attirer l’attention des victimes.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Le spam ne se limite plus aux boîtes mail. A mesure que la lutte contre les courriers indésirables s’est intensifiée, les escrocs du Net ont investi de nouveaux territoires.

Leur dernier terrain de jeux? Les téléphones mobiles, toujours plus nombreux et connectés à internet. La société Cloudmark, spécialisée dans la sécurité des télécoms, estime à 45 millions le nombre de spams envoyés par SMS chaque jour en Europe.

Le phénomène touche aussi la Suisse. Swisscom n'a pas constaté de vague d'attaque massive, mais Sunrise, confirme toutefois une tendance à la hausse. Principal cas de figure, du spam, le plus souvent à caractère érotique. «Une fois que votre numéro circule chez les spammeurs, il est très difficile de leur échapper», note Frida Hirt, porte-parole de Sunrise. L'opérateur a également constate également des cas de phishing.

Gare au «Smishing»

Cloudmark estime qu'un tiers de ces messages sont piégés et constituent des tentatives d’hameçonnage. D’où le néologisme «Smishing», pour qualifier le phishing par SMS. But de la manœuvre: dérober des informations personnelles, le plus souvent bancaires.

Les textos frauduleux peuvent prendre différentes formes mais ont tous un point commun: ils s’adressent à leur victime de manière «personnalisée».

Comme par mail, les arnaques promettent le plus souvent des gains ou annoncent le blocage d’un compte personnel pour attirer l’attention des victimes. Un lien pointe vers un site web malveillant, où le pigeon est invité à inscrire ses données pour recevoir sa prime ou débloquer sa carte de crédit.

Si vous recevez un SMS frauduleux, pas de panique: abstenez-vous simplement de suivre le lien ou d'ouvrir la pièce jointe qu’il contient et avertissez votre opérateur.

Les opérateurs et la Confédération ont ouvert un chantier commun pour développer des parades et protéger les utilisateurs. (Newsnet)

Créé: 17.08.2012, 11h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Rodrigo Musalem

17.08.2012, 23:02 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

j'ai commis l'erreur de travailler dans un call center d'un certain operateur mobile, qui est d'ailleurs mon operateur auss., Ces SMS pull, ca veut dire qui arrive chez vous sans être solicités, ne sont pas gratuites pour vous, le seul fait de les recevoir les ajoutes a votre facture. Un client me demande pour quoi c'est toujours l'operateur qui se beneficie, même s'ils denie responsabilité... Répondre


Patrick Luder

18.08.2012, 07:54 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Protéger les utilisateurs c'est bien, mais ce qu'il faut, c'est poursuivre les arnaqueurs et les punirs sévèrement (lourdes compensations financières ... ) Répondre



Buzz

Supplément partenaire