Samedi 10 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:01

Concurrence Microsoft accapare 800 nouveaux brevets pour 1 milliard de dollars

Le portail internet AOL a annoncé lundi la vente et l’octroi de licences de brevets au géant de l’informatique Microsoft pour une valeur globale de 1,056 milliard de dollars.

A l’issue de l’opération, qui devrait être bouclée d’ici la fin de l’année, AOL conservera un portefeuille de quelque 300 brevets couvrant des technologies clés.

A l’issue de l’opération, qui devrait être bouclée d’ici la fin de l’année, AOL conservera un portefeuille de quelque 300 brevets couvrant des technologies clés. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le portail internet en difficulté a précisé dans un communiqué qu’il allait vendre 800 brevets et accorder la licence de 300 autres à Microsoft pour «créer de la valeur pour ses actionnaires et permettre à AOL de mener à bien sa stratégie destinée à maintenir cette valeur à long terme pour les actionnaires».

Cette opération s’inscrit dans un contexte de course globale aux brevets. Pour dissuader des concurrents de se lancer dans de coûteux contentieux, les grands groupes de haute technologie cherchent à renforcer leur stock de propriété intellectuelle.

A l’issue de l’opération, qui devrait être bouclée d’ici la fin de l’année, AOL conservera un portefeuille de quelque 300 brevets couvrant des technologies clés liées notamment à la publicité, la recherche, les réseaux sociaux, le multimédia et la publicité, précise le portail internet.

Se refaire une santé

AOL, qui chapeaute de nombreux sites d’information, du Huffington Post au site d’information hyper-locale Patch, conservera également la licence des 800 brevets vendus à Microsoft.

Le groupe, qui entend redistribuer aux actionnaires une bonne partie des bénéfices tirés de cette vente, précise qu’à l’issue de l’opération, prévue d’ici à la fin de l’année, il devrait se retrouver avec environ 15 dollars par action à redistribuer.

L’action AOL bondissait lundi de 42,67% à 26,28 dollars vers 15h GMT à la Bourse de New York. Elle avait clôturé jeudi soir, avant le long week-end pascal, à 18,42 dollars. L’action Microsoft cédait quant à elle 0,89% à 31,24 dollars.

Opération win-win

Pour Microsoft, l’opération de lundi doit lui permettre de «se défendre dans des domaines qu’il juge stratégiques comme la publicité et le courriel», souligne l’analyste David Joyce au cabinet Miller Tabak + Co.

AOL garde néanmois «des brevets qui restent essentiels pour sa croissance, comme la publicité, la recherche, la gestion et la génération de contenus, le fonctionnement en réseau, la cartographie, la diffusion en flux et la sécurité», ajoute le spécialiste.

La course aux brevets s’est intensifiée depuis un an. Dans l’une des plus grosses opérations en la matière, Microsoft, Apple et quatre autres groupes s’étaient associés en juillet 2011 pour miser 4,5 milliards de dollars et s’emparer d’un trésor de plus de 6000 brevets du canadien Nortel en liquidation, à la barbe du groupe internet Google.

Google a ensuite étoffé son stock de propriété intellectuelle en achetant des centaines de brevets à IBM, et en lançant l’acquisition pour 12,5 milliards de dollars de Motorola Mobility, riche en ce domaine.

(Créé: 10.04.2012, 10h56)

Sondage

La fin de la franchise à 300 francs peut-elle responsabiliser les assurés aux coûts de la santé?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.