ACCUEIL 1.10.2014 Mis à jour à 16h15

Discussion

Un élève sur 5 utilise son smartphone pour tricher

Les téléphones intelligents sont devenus un outil de triche incontournable sur les bancs d’école. Problème: la moitié des profs ne savent pas ce que les élèves peuvent faire avec ces appareils. Plus...

Interview: Simon Koch.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

16 Commentaires

Nathalie Prisco

21.09.2012, 20:24 Heures
Signaler un abus

La triche est néfaste au système scolaire mais en même temps on peut pas les empêcher d'essayer. Ce qui serait interessant ça serait de les amener à faire une reflexion appropriée sur les conséquences de cette triche et les impacts que ça aura dans leur futur vie active.http://rendstacopie.com/2012/09/20/la-triche/ Répondre


Sigi Jakob

28.08.2012, 16:33 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Si les eleves peuvent tricher avec leur smartphone cela signifie que le prof n'as pas posé les bonnes questions ;-) . Philippe a bien raison. Il faut modifier ce que l'on demande en examen et laisser les utiliser leurs smartphones .... apres dans leur profession ils peuvent utiliser tous les moyens pour trouver des bonnes solutions a des problemes.... j'ai epuise les caracteres :-( Répondre


Carine Gypsy-Irish Cob Blanc

29.08.2012, 08:31 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

N'importe quoi ! On ne va pas modifier des questions et laisser les élèves utiliser impunéments leur natel !!!! D'ailleurs, pour ceux qui en on eu l'idée, quelle question n'aurait pas de réponse sur le Net ? Enfant roi... alors là, l'image est parfaite... et les parents sont près à dégainer sur le 1er venu qui n'est pas d'accord avec son fils-chéri. Peut-être commencer par l'éducation des parents.


Denis Vonnez

28.08.2012, 13:34 Heures
Signaler un abus

C'est Victor Hugo qui disait déjà...Le mieux est l'ennemi du bien? Répondre


Klaus Von Stauffen

28.08.2012, 13:17 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

ha la belle époque ou il fallait pas bouger une oreille, on entendait les mouches voler..et le moindre bruit c'était la règle sur les doigts..nostalgie..j'avais presque peur de ne pas savoir mais au moins t'apprenais bien.. Répondre


Denis Vonnez

28.08.2012, 11:23 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

@Jean effectivement avec la génération enfants rois, difficile d'interdire quoique ce soit, trop habitués qu'ils sont au Je veux et j'obtiens. Répondre


Jean-François Chappuis

28.08.2012, 08:37 Heures
Signaler un abus 5 Recommandation 0

Si les téléphones intelligents sont venus des outils de triche, cela a l'avantage que les jeunes sont plus doués en informatique. Sur le plan intellectuel le niveau baisse, car il ne savent plus rien résoudre ou répondre à des questions élémentaires sans aller consulter leur pense bête électronique! Est-ce un bien ou un mal, l'avenir nous le dira? Répondre


Romain Stern

28.08.2012, 14:05 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Jean-François Chappuis qui parle du niveau intellectuel de la nouvelle génération... On n'a pas fini de rigoler. Vous faites un sacré point de référence...


François-Jean Chat-puit

28.08.2012, 09:17 Heures
Signaler un abus 13 Recommandation 0

Ah non, ils deviennent pas meilleurs en informatique, de loin pas! Ils savent juste télécharger illégalement et utiliser leur PC, mais incapables de ré-installer un système!


Farid Mosbaoui

28.08.2012, 08:27 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Certain prof on peut-être peur de mettre la note 1 par peur de représailles. Répondre


Klaus Von Stauffen

28.08.2012, 08:15 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 0

mais oui tout simplement suppression des portables en classe.. Répondre


Carine Gypsy-Irish Cob Blanc

28.08.2012, 07:44 Heures
Signaler un abus 49 Recommandation 0

Je trouve incroyable que les élèves aient droit à un natel en classe. Ils sont là pour étudier, pas surfer, pas jouer, pas s'écrire.... Une urgence ? Les secrétariats sont là pour cela. Je le dis depuis des années... Brouillage des ondes (comme au cinéma) et sanction pour tout élève surpris avec un appareil "non autorisé" en classe.... Un peu de soutien aux profs au lieu de surprotéger les élèves. Répondre


yvette laemmler

01.09.2012, 15:42 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

Vous avez raison Madame et les parents devraient remettre leur éducation en cause être un peu moins laxistes.et cesser de surprotéger leurs enfants Plus tard au travail ils ne seront pas protégés et il faut apprendre très vite à être frustré sinon plus tard ce sera la cata


Sylviane Boschung

28.08.2012, 14:12 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

@Carine : vous avez raison, les enseignants ne sont plus du tout soutenus par les parents, les élèves sont rois, ils le savent et en profitent. Cherchons l'erreur.


Jean Cailloux

28.08.2012, 08:05 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 0

ça me parait quand même pas bien compliqué de les interdire en classe...


Ruben Rogers

28.08.2012, 12:51 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Les brouilleurs d'ondes sont bien plus néfastes que les émetteurs GSM, vous voulez donner des tumeurs du cerveau à tous les gosses.



Retour au texte

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne