Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 15:15

MWC 2013 Les mobiles Firefox doivent ruser contre les brevets

Dessiner une nouvelle interface des smartphones est un parcours du combattant en raison des nombreux brevets déposés par Apple, Google & Co. Le designer de Firefox OS a relevé ce défi. Rencontre.

Pour Patryck Adamczyk, chef designer de Firefox OS, les brevets déjà déposés rendent difficile la création de nouvelles interfaces pour smartphones.

Pour Patryck Adamczyk, chef designer de Firefox OS, les brevets déjà déposés rendent difficile la création de nouvelles interfaces pour smartphones. Image: SK

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Android et iOS vont avoir de la concurrence. Au Mobile World Congress de Barcelone (MWC), les systèmes d'exploitations alternatifs, comme Firefox OS, Ubuntu ou Tizen, ont suscité autant d'intérêt que les derniers smartphones présentés par les géants de l'électronique. Il était temps que des alternatives nouvelles émergent face au duopole Android - iOS, dans l'ombre desquels on trouve déjà Windows Phone et BlackBerry.

C’est qu’en plus de coûter cher, imaginer un nouveau système d'exploitation mobile relève du casse-tête. La faute aux nombreux brevets qui bloquent des pans entiers de graphismes et d'interactions tactiles.

Des brevets partout

«Il n'est plus possible de déverrouiller un téléphone d'un seul geste sur l'écran. Cette manipulation est protégée par deux patentes», explique Patryk Adamczyk, chef designer de Firefox OS. C'est pourquoi, dans son interface, un premier geste fait apparaître un cadenas au bas de l'écran, sur lequel il faut ensuite presser pour débloquer l'appareil et accéder à l'écran d’accueil.

Sur cette première page, l'utilisateur voit une grande photo personnelle, une horloge, et quelques icônes d'App paramétrables au bas de l'écran. Un balayage sur la gauche donne accès aux autres applications. Les icônes et les boutons de l'interface sont ronds et s’inspirent du logo Firefox sur ordinateurs. Une police d'écriture Open Source a également été créée pour servir de marqueur visuel sur l'appareil.

Grosse contrainte de temps

«Les discussions ont été très fréquentes avec le service juridique de Mozilla pour tenir compte un maximum de ce qui est permis ou non» précise le designer. Entre les lignes, il apparaît qu'il est devenu impossible d'imaginer une interface qui n'enfreigne pas quelques brevets. «Je ne m'attends pas à des poursuites dans l'immédiat, d'autant qu'attaquer en justice une fondation à but non lucratif, c'est un peu comme attaquer la Croix-Rouge», glisse Patryk Adamczyk. Les plaintes, s’il y en a, ne manqueront pas d’arriver lorsque les smartphones Firefox auront grignoté des parts de marché.

Outre les impératifs liés aux brevets, Firefox OS a été développé en un an à peine sous une grande contrainte de temps. Le designer visuel et le designer d'interaction ont eu 2 mois pour rendre leur copie et confier leur bébé aux développeurs. Patryk Adamczyk, qui a travaillé avant sur BlackBerry 10 se souvient: «Chez RIM, il a fallu 3 ans et une équipe beaucoup plus grande pour développer le dernier OS».

Une version haut de gamme

Aujourd'hui, le designer se dit satisfait du résultat vu les contraintes et le temps imparti: «Firefox OS remplit le cahier des charges en équipant pour commencer des téléphones d'entrée de gamme et tout public pour les marchés émergents.» Mais des changements importants sont à prévoir: «Attendez que nous débarquions sur des modèles haut de gamme», glisse Patryk Adamczyk, sourire aux lèvres, une étincelle dans le regard. (nxp)

(Créé: 28.02.2013, 10h23)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.