Samedi 25 mars 2017 | Dernière mise à jour 08:27

Téléphonie Test de l’iPhone 7+: y a pas photo!

Le nouveau smartphone d’Apple, en vente dès aujourd’hui en Suisse, se distingue par son deuxième objectif, idéal pour les portraits.

Au dos de l’iPhone 7+, les deux capteurs ne passent pas inaperçus. Photo: Yvain Genevay

Galerie photo

En images, les nouveautés du futur iOS 10 d'Apple

En images, les nouveautés du futur iOS 10 d'Apple Le Tages-Anzeiger a testé, comme d'autres médias spécialisés, la version bêta IOS 10 qui sortira cet automne. Tour d'horizon.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est ce vendredi 16 septembre que débarque en magasin la nouvelle génération d’iPhone. Nous avons pu tester le plus grand des deux nouveaux smartphones, l’iPhone 7+. C’est le plus attendu des fans à la pomme - d’ailleurs, si vous ne l’avez pas précommandé, il y a peu de chances que vous en trouviez un, l’appareil est signalé «sold out» un peu partout dans le monde. Peut-être que les arrivages n’ont pas été aussi abondants que souhaité. Mais c’est indéniablement le modèle qui fait vibrer les aficionadas, surtout ceux qui aiment prendre des photos avec leur téléphone. Et il y en a beaucoup, et même tellement que le marché des petits appareils photo est en chute libre.

La présentation d’Apple, la semaine dernière, a fait la part belle aux améliorations apportées à l’appareil photo. Surtout celui de l’iPhone 7+. Lui seul est doté non pas d’une mais de deux lentilles, disposées côte à côte. Au dos de l’appareil, la protubérance est évidente. A tel point qu’il faudra changer de coque, si on en a une pour le 6+, dont les mensurations sont identiques (à part 4 grammes perdus). L’iPhone 7 n’a pas ce double capteur de 12 millions de pixels, faute de place, assurent les émissaires d’Apple.

L'œil du professionnel

Nous avons demandé à notre photographe Yvain Genevay de porter son œil de professionnel sur ces deux objectifs. En ce qui concerne celui qu’on trouve déjà sur iPhone, «c’est un grand-angle standard, équivalent d’un 28 mm, idéal pour des paysages», sujet de prédilection des utilisateurs. «Or si on veut prendre un portrait, on a tendance à se rapprocher, et de près le grand-angle déforme le visage, donc la personne se retrouve avec un gros nez. Si on reste éloigné, on doit zoomer artificiellement, et on perd en qualité et en netteté.» Alors qu’en est-il de ce nouveau zoom? «D’abord, ce n’est pas un zoom 2x, c’est un deuxième objectif, comme si on changeait de focale. Avec un zoom, on aurait toutes les étapes intermédiaires entre 1x et 2x. Là, on a une vraie optique équivalente à 2x le 28 mm. Au-delà, c’est du zoom numérique», avec tous ses défauts.

Le premier pour des portraits de qualité

Après un test comparatif d’images prises par un 6S+ et le 7+, examinées sur grand écran, le professionnel est catégorique: «Y a pas photo! Si on compare l’objectif «normal», l’équivalent 28 mm, la luminosité a été bien améliorée sur le 7+, on gagne en qualité dans les basses lumières, ce qui est difficile avec un capteur de petite taille comme dans un mobile.». Quant à l’optique équivalent 56 mm, c’est incomparable par rapport au 28 mm zoomé du 6S+, les détails sont plus nets, les ombres plus détaillées. C’est la bonne optique pour prendre des portraits naturels, avec des proportions justes, sans déformation. En fait, c’est le premier téléphone qui permet de faire des portraits de qualité!»

On ne s’attardera pas sur le zoom 10 x, qui affiche, surtout en basse lumière, une perte de netteté comme tous les zooms numériques.

Pour stimuler l’appétit des consommateurs, Apple a aussi dévoilé une fonction à venir bientôt: l’effet de profondeur de champ, appelée effet bokeh, qui a pour intérêt de donner davantage de relief à un sujet, en l’entourant d’un flou artistique. Mais il faudra attendre quelques semaines, et une mise à jour logicielle, pour y goûter. Là, Yvain Genevay est plus dubitatif: «Cet effet bokeh s’obtient soit par une optique très coûteuse, l’équivalent de 3 ou 4 iPhone 7+, ou par un travail de retraitement de l’image assez complexe.»

La caméra frontale, celle dédiée aux selfies, a aussi pris du galon, question qualité. Et c’est important, car dieu sait si les autoportraits sont entrés dans les mœurs.

Bon pour la pluie

Autre bon point pour cette génération 7, elle est parée contre l’eau et la poussière, par exemple lorsque le téléphone tombe dans la farine ou dans la baignoire. Nous avons osé le test - non sans appréhension - de laisser l’iPhone dans un évier rempli d’eau… la vidéo qui défilait a continué, et il se porte toujours bien. Cette étanchéité relative permet surtout de faire face aux petits incidents du quotidien. Pas pour prendre son téléphone sous la douche - rien n’est garanti en ce qui concerne le savon et autres mousses nettoyantes. Et l’eau de mer est certainement à éviter. Le smartphone est toutefois censé tenir jusqu’à 30 minutes sous un mètre d’eau. Et une chose est recommandée: ne pas le mettre en charge pendant les 5 heures qui suivent, histoire de laisser le port lightning sécher tranquillement.

Jack, pas une grande perte

Ce port lightning - celui qui permet de charger l’appareil - est au cœur des discussions, puisque le bon vieux port jack, celui des oreillettes et autres casques audio, a disparu. Les nostalgiques ne s’en remettent pas encore. Mais, franchement, il n’y a pas de quoi en faire un plat. L’espace ainsi gagné est utilisé pour davantage de batterie et pour un autre haut-parleur, permettant de créer un effet stéréo. Qui sera sûrement apprécié des gamers lorsque les mitraillettes fusent de tous côtés. Le seul hic est que ce port unique va servir à la fois aux fonctions audio et à la recharge. Un problème qui n’en est plus un si on dispose d’un socle de chargement lightning, mais il faut l’acheter.

Quant aux casques qu’on possède déjà, ils restent en course puisque Apple offre (pour une fois) l’adaptateur nécessaire. Les oreillettes (EarPod) fournies dans la boîte sont bien sûr adaptées au lightning.

Sans fil mais pas sans énergie

Plus tard cet automne, Apple proposera à la vente des oreillettes sans fil AirPod (à 179 fr.), dont l’esthétique fait débat. Nous, on trouve qu’elles ressemblent à des petits fœhns pour maison de poupée. Et on se demande si la connexion (indispensable) par Bluetooth ne va pas tuer l’heure d’autonomie supplémentaire qu’a gagnée l’iPhone, grâce à la disparition du port jack.

Quant à l’autonomie de ces oreillettes, elle est de 5 heures, mais la petite boîte qui les accompagne (et qui évite de les perdre) sert à les recharger, jusqu’à 24 heures. Cette boîte d’énergie devra à son tour être rechargée, la nuit par exemple. Ceux qui ont pu tester les AirPod expliquent qu’on règle le volume du son, ou le changement de musique, juste en tapotant l’oreillette, ce qui a pour effet d’activer la commande vocale Siri. A voir.

Le bouton qui n'en est plus un

Depuis des mois, les rumeurs parlaient de la suppression du bouton d’accueil. Il est toujours là. Enfin, en apparence. Ce n’est plus vraiment un bouton mécanique, mais il en donne l’impression. Ou plutôt la sensation. Lorsqu’on le presse, on sent une vibration. Dans le jargon, on appelle ça un retour haptique. On le sent bien mieux quand on tient l’appareil en main que sur une table. Cet effet se retrouve par exemple lorsqu’on règle l’heure du réveil: on a l’impression de tourner une molette. Ouais, on n’en est pas raide dingue…

Noir de jais beau mais délicat

Parmi les nouvelles couleurs proposées, un noir de jais magnifique, imitant une surface en verre d’un noir profond. Sa beauté n’a d’égal que sa capacité à capturer la moindre trace de doigt… Pour un peu, on va le manipuler avec des gants… Et il semble aussi très sensible aux griffures. Ce qui pousse donc à vite le cacher dans une coque. Paradoxal, non?

Cette génération 7 marque-t-elle une révolution? Non. Cela, c’était la magie de feu Steve Jobs. Mais une évolution, oui. Que le format n’ait pas changé ne nous dérange pas. Le bouclier antipoussière et antiéclaboussures est appréciable, même si Sony propose déjà une vraie étanchéité depuis plusieurs années. L’amélioration de l’appareil photo est, à notre avis, un atout incontestable. Les fans d’autres systèmes répliqueront qu’ils ont davantage de pixels sur leur écran. En photo, cela fait longtemps que ce n’est plus le nombre de millions de pixels qui compte, mais la qualité de l’optique. Et c’est important dans notre société où on ne vit plus sans son téléphone, et où aime partager son monde avec des photos qui en jettent. (Le Matin)

Créé: 15.09.2016, 22h10

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.