ACCUEIL 19.4.2014 Mis à jour à 01h15

«C'est le nouvel étalon-or des smartphones»

Iphone 5

Dévoilé hier, le dernier bébé d'Apple divise les spécialistes high-tech. Il sera disponible en Suisse dès le 28 septembre.

Mis à jour le 13.09.2012 36 Commentaires

1/23 Le nouvel iPhone sera bientôt en Suisse.
Image: Keystone

   

Sondage

Allez-vous acheter l'iPhone 5?





Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

[Alt-Text]

Mots-clés

Partager & Commenter

Le lancement de cet appareil est «ce qui arrive de plus important à l’iPhone depuis le premier iPhone», a assuré le PDG d’Apple, Tim Cook, en présentant l’engin à San Francisco, en Californie.

«C’est un vrai bijou», a jugé le chef marketing, Phil Schiller: avec seulement 112 grammes, il est «20% plus léger que l’iPhone 4S», le précédent modèle, et aussi 18% moins épais, ce qui en fait «le smartphone le plus fin du monde».

Un accueil partagé

Selon Lance Ulanoff, du site Mashable, l'iPhone 5 constitue une «réussite remarquable» de la part d'Apple, qui crée un téléphone plus grand et plus rapide, sans changer la manière dont on le prend en main.

John Paczkowski, rédacteur au blog high-tech du Wall Street Journal est emballé. Il reprend les mots de Phill Schiller pour décrire l'iPhone 5: «C'est un nouvel étalon-or dans le domaine des smartphones».

«La différence n'est pas flagrante comparée au modèle 4S», estime pour sa part John Biggs, du site Techcrunch, après un premier test de l'appareil. Verdict global: «Des améliorations solides et intéressantes sur un téléphone solide et intéressant.»

On trouve aussi des voix plus critiques. «Apple dévoile un iPhone 5 sans surprise», estime l'Expansion, tant les fuites ont permis de dresser un portrait-robot crédible du smartphone. Et la firme à la pomme a omis d'y ajouter la fonction qui tue.

Au menu de l'iPhone 5

Comme attendu, l'iPhone 5 aura un écran un peu plus grand, 10 centimètres au lieu de 8,9, et sa batterie aura une résistance «incroyable», a-t-il promis, répondant ainsi à une critique récurrente des utilisateurs.

L’appareil sera aussi plus rapide, car compatible avec la norme de téléphonie mobile de dernière génération LTE, et doté du nouveau processeur A6 d’Apple, qui selon ses dires divise par deux la durée de chargement des images.

Le groupe a aussi installé un nouveau logiciel de cartographie, amélioré l’appareil photo et l’assistant à commande vocale Siri, et intégré Facebook au système d’exploitation iOS.

Nouveau connecteur

Au risque de contrarier ses fans, Apple a aussi changé le format du connecteur permettant de brancher l’iPhone 5 – mais aussi ses nouveaux modèles de baladeurs iPod également présentés mercredi – à un ordinateur, un chargeur ou un haut-parleur. Il a promis qu’il vendrait des adaptateurs.

Apple commencera à prendre les commandes dès vendredi, et l’iPhone arrivera en magasins à partir du 21 septembre dans sept pays: Etats-Unis, Canada, France, Royaume-Uni, Allemagne, Australie, Japon, Hong Kong et Singapour.

Les Suisses vite servis

La liste sera étendue à 20 pays supplémentaires, dont la Suisse, une semaine plus tard, et comptera une centaine de pays d’ici la fin de l’année.

Comme pour son prédécesseur, les prix aux Etats-Unis, pour un appareil assorti à un contrat de deux ans avec un opérateur, démarreront à 199 dollars. Des versions dotées de davantage de mémoire coûteront 299 et 399 dollars.

Le verdict de la bourse

Grâce à l’iPhone, l’action Apple a progressé de 1,39% mercredi à la Bourse de New York, clôturant la séance à 669,79 dollars.

Jeudi, les titres des principaux producteurs asiatiques de composants pour Apple réagissaient diversement à la présentation du smartphone, compte tenu des réserves de certains analystes quant à sa capacité à faire la différence sur le marché ultra compétitif des smartphones.

A Séoul, l’action de Samsung Electronics - important fournisseur d’Apple et son principal concurrent, numéro un mondial des téléphones portables - était étale dans la matinée, tandis que le fabricant d’écrans LG Display et le fabricant de puces SK Hynix se repliaient de 1,4 et 1,8% respectivement.

A Taipei, Hon Hai Precision s’octroyait péniblement 0,32% et TPK Holding 1,63%, mais le fabricant de boîtier métallique Catcher Technology se repliait de 1,0% et le producteur de lentilles Largan Precision de 0,8%. Le titre du concurrent taïwanais d’Apple, HTC, était inchangé. Link (SK/afp/Newsnet)

Créé: 12.09.2012, 21h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

36 Commentaires

Stéphane Mauris

12.09.2012, 22:22 Heures
Signaler un abus 59 Recommandation 0

iPhone 5: Le foutage de gueule continue. Android et Windows Phone auront de nouveaux adeptes sous peu.Quand on compare aux Sony Xperia T ou V voire Samsung S3 ou Note II Répondre


Loïc B.

12.09.2012, 22:47 Heures
Signaler un abus 20 Recommandation 0

Mouai décu... Je ne suis pas un fan d'une marque ou d'une autre, mais c'est vrai que j'attendais plus de ce téléphone. J'attendais une mini-révolution, on a eu une mini-évolution. On a surtout gagné une ligne d'applications. Youhouhou ça permettra surtout d'en télécharger plus et de remplir encore plus les fouilles de quelques-uns... Répondre