Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 01:10

Ordi Le MacBook Pro Retina soumis au test

Le portable haut de gamme d'Apple collectionne les superlatifs. De son écran ultraperformant jusqu'à son prix élevé.

Fiche technique

MacBook Pro 15 pouces avec écran Retina (modèle de base à 2490 fr)

Intel Core i7 quadricœur à 2,3 GHz
Turbo Boost jusqu'à 3,3 GHz
8 Go de RAM à 1'600 MHz
256 Go de stockage flash
Processeur graphique Intel HD 4000
Carte graphique NVIDIA GeForce GT 650M avec 1 Go de mémoire GDDR5
Autonomie: 7 heures

Le processeur, la mémoire vive et l'espace de stockage peuvent être améliorés, moyennant finance.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y a une semaine, Apple levait le voile sur sa gamme rafraîchie d'ordinateurs portables. Clou du spectacle: le Macbook Pro Retina. Après l'iPhone et l'iPad, c'est au tour des ordinateurs d'Apple de bénéficier d'un affichage amélioré.

Plein les mirettes

Sur son écran de 15,4 pouces, le MacBook Pro Retina carbure à 2880 x 1800 pixels, là où le Macbook Pro classique pointe à 1440 x 900 pixels. Concrètement, cette densité 4x supérieure permet d'afficher plus de contenu à la fois. Les fenêtres de différentes applications peuvent cohabiter tout en conservant une netteté et une lisibilité extrême.

L'interface de logiciels complexes, comme pour le montage vidéo, pourra par exemple afficher davantage de boutons ou d'options accessibles en un clic. Faute de place, une foule d'outils sont disséminés aujourd’hui dans des menus déroulants. Les principaux éditeurs de logiciels travaillent aux dires d'Apple à des versions exploitant ce potentiel de l'écran Retina. Photoshop et Diablo 3 sont attendus avant la fin de l'année.

Des détails insoupçonnés

Last but not least, l'affichage est tout simplement plus beau sur l'écran Retina. La netteté est imbattable, les couleurs et les contrastes rendent mieux. La différence n'est pas frappante au premier coup d'œil, mais prend toute sa dimension lors d'un test côte à côte avec un modèle classique. La comparaison des icônes est édifiante. Sur le timbre de l'application Mail, le cachet postal («Hello from Cupertino CA») est lisible avec l'écran Retina, alors que l'inscription est floue sur un MacBook Pro standard.

Les Possesseurs d'iPad qui sont passés de la tablette 2e génération au dernier modèle, Retina lui aussi, connaissent ce sentiment.

Pour pouvoir profiter pleinement de cet écran, Apple a doté ses nouveaux ordinateurs d'une carte graphique puissante et d'une technologie antireflets plutôt efficace.

Autonomie optimisée

Sous le capot, le MacBook Pro Retina embarque des processeurs Ivy Bridge cadencés à 2,3 GHz au minimum. La mémoire vive est de dernière génération (DDR3L). Le remplacement du disque dur par une mémoire Flash réduit en outre le temps d’allumage à une quinzaine de secondes et rend la sortie de veille quasi instantanée, comme sur l'iPad. Le nouveau support de stockage optimise également l'autonomie de l'ordinateur. Selon Apple, elle est de 7 h lorsque l'appareil est utilisé, et grimpe jusqu'à 30 jours (!) en mode veille.

Un châssis moins épais

Enfin, le choix et le design maison des composants permettent à Apple de faire maigrir le MacBook Pro Retina. Avec 1,8 cm d'épaisseur, il est 25% plus fin que le modèle classique et dépasse d'à peine 1 mm le MacBook Air.

Au passage, l'ordinateur perd son lecteur/graveur de CD et DVD. La firme à la pomme joue à fond la carte du Cloud et de l'informatique dématérialisée. Les utilisateurs qui ne peuvent ou ne veulent se passer de ces supports devront investir dans un lecteur externe.

Un prix XXL

Toute cette technologie de pointe à un prix. Et Apple ne s'en cache pas, le MacBook Pro Restina occupe le haut de sa gamme d'ordinateurs portable. La version la moins chère est vendue 2449 francs et les tarifs grimpent jusqu'à 4199 francs pour la version la plus puissante (meilleur processeur, davantage de RAM et une mémoire flash étendu).

Verdict

Plus lourd de près d'1 kg que le MacBook Air 11 pouces, le modèle Retina n'est pas le champion de l'utraportabilité. Il est aussi moins modulable que le MacBook Pro classique, qui conserve un lecteur/graveur de DVD.

Alors, à qui s'adresse-t-il ce petit bijou? A première vue, aux professionnels de l'image, aux fans invétérés de Retina et aux amateurs d'appareils technologiques dernier cri. Mais attention, avec son écran ultraperformant, pas besoin d'être un Mac Addict pour être tenté. Apple sait attiser la convoitise des utilisateurs, et jeter un œil au MacBook Pro Retina, c'est un peu comme croquer au fruit défendu.

Alors oui, cet ordinateur portable est cher, mais il peut constituer un investissement durable. Pas besoin de changer de machine après 18 mois, comme avec les machine low-cost. Bien sûr, il faudra changer la batterie, et le service coûtera 219 francs à chaque fois. Impossible d'effectuer seul cette manipulation: les accus sont collés (!) au boîtier. Cette rigidité vaut d’ailleurs pour tout le hardware. Il convient donc de bien configurer son modèle au moment de passer commande. Car Apple n'a pas prévu que ses ordinateurs puissent être mis à niveau par la suite. (nxp)

(Créé: 19.06.2012, 11h54)

Sondage

Offrir une prime aux employés qui ne sont jamais malades vous semble-t-il correct?



Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés High-tech