Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 14:49

Jeux vidéo «Diablo III» sort enfin: les fans ne seront pas déçus

Attendu depuis onze ans et annoncé depuis près de quatre ans, «Diablo III» sort aujourd’hui. Des millions de fans ne vont plus avoir de vie sociale. Les aventuriers devront avoir le cœur bien accroché.

Image: DR

Fiche

Diablo III

Editeur: Blizzard.

Machine?: Mac et PC. PS3 et Xbox 360 ultérieurement.

Multijoueur?: oui.

Age?: 16 ans.

Note: 9.5/10.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Chaque fois que Blizzard sort un nouveau jeu, c’est le même rituel: toute la communauté des gamers est en ébullition. Mais quand on parle de «Diablo III», on frise la folie. Il faut dire qu’il y a de quoi ronger son frein: la série «Diablo» fait partie des monuments du jeu vidéo, au même titre que «Mario» ou «Zelda». Et voilà onze ans que l’on n’a plus pu sauver Tristram des démons.

Les fans ne seront pas déçus: le gameplay qui a fait le succès des deux premiers volets est présent. On retrouve les clics compulsifs, la course aux objets et le jeu en ligne. Mais, une décennie plus tard, le jeu a évolué pour devenir plus nerveux et intense. La gestion des compétences et de l’inventaire a été fluidifiée. De plus, les décors sont partiellement destructibles, ajoutant un plus aux stratégies possibles. La ligne graphique a aussi été tenue, parfois à l’excès.

Le joueur a le choix entre cinq classes: le barbare, guerrier tout en muscles; le moine, combattant rapide et pouvant se soigner; le chasseur de démons, qui tuera ses ennemis avec arc et pièges; le féticheur, entouré d’animaux et jetant des malédictions, et enfin le sorcier, qui lance des sorts en tout genre.

L’inspiration de «World of Warcraft» (WoW) est largement perceptible dans «Diablo III». Blizzard a mis l’accent sur la coopération entre les joueurs en les regroupant au maximum par objectifs et niveaux. De même, les objets sont maintenant plus importants que les statistiques pures. Un hôtel des ventes fait son apparition, où les joueurs pourront vendre et acheter des objets contre de l’argent réel. Un véritable système de combat entre les joueurs a été mis en place, à l’instar des arènes de WoW. Et, finalement, un système d’artisanat permettra aux joueurs de créer leurs propres objets.

«Diablo III» a été sûrement un des jeux les plus attendus de tous les temps. L’attente n’aura pas été vaine. (Le Matin)

(Créé: 14.05.2012, 19h06)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.