ACCUEIL 1.11.2014 Mis à jour à 11h33

Le juge donne raison à la tablette de Samsung

Guerre des brevets

La tablette du Sud-coréen Samsung n'est pas aussi «cool» que celle d'Apple et ne peut donc pas être confondue avec l'iPad, a estimé lundi un juge britannique dans le litige opposant les deux géants.

Mis à jour le 09.07.2012 1 Commentaire
La tablette de Samsung «n’a pas la même simplicité raffinée et extrême qui est intrinsèque au design d’Apple», a estimé le juge Colin Birss.

La tablette de Samsung «n’a pas la même simplicité raffinée et extrême qui est intrinsèque au design d’Apple», a estimé le juge Colin Birss.
Image: Keystone

Articles en relation

[Alt-Text]

Partager & Commenter

[Alt-Text]

Un juge britannique a donné satisfaction lundi au sud-coréen Samsung dans un litige sur des brevets l’opposant à Apple, justifiant sa décision par le fait que la tablette du sud-coréen n’était pas assez "cool" pour être confondue avec celle du groupe américain.

La Haute cour de Londres a considéré que la tablette Galaxy de Samsung ne contrevenait pas au design déposé par Apple et que les consommateurs n’étaient pas susceptibles de la confondre avec l’iPad d’Apple.

La tablette de Samsung "n’a pas la même simplicité raffinée et extrême qui est intrinsèque au design d’Apple", a estimé le juge Colin Birss, en rendant sa décision publique. "Elle n’est pas assez cool", a-t-il relevé.

L’iPad revendique environ 65% du marché mondial naissant de la tablette, tandis que la Galaxy de Samsung réalise environ 6% du marché mondial, selon les instituts de recherche ABI et IHS.

Une porte-parole de Samsung a salué le jugement et mis en garde son adversaire contre d’autres poursuites en justice.

"Si Apple devait continuer à déposer des recours à tout va dans d’autres pays en faisant référence à des designs aussi génériques, l’innovation au sein de ce secteur pourrait en pâtir et le choix des consommateurs en être excessivement restreint", a-t-elle indiqué.

Les deux firmes, qui se livrent une concurrence acharnée, ont chacune engagé des poursuites en justice contre l’autre devant des tribunaux dans le monde entier au sujet de brevets dans la téléphonie mobile et les tablettes.

Une cour d’appel fédérale américaine a confirmé vendredi l’interdiction de vente aux Etats-Unis du smartphone Galaxy Nexus de Samsung, lancé en avril dans le pays, prenant le parti d’Apple dans une bataille entre les deux géants sur fond de violation présumée de brevets. (ats/Newsnet)

Créé: 09.07.2012, 16h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Guillaume Tail

10.07.2012, 02:05 Heures
Signaler un abus 11 Recommandation 0

Ils n'en ont pas assez de perdent leurs multiples procès face à Samsung ? Ils feraient mieux d'investir dans la recherche pour améliorer leurs produits devenus ringards. Répondre