ACCUEIL 23.8.2014 Mis à jour à 00h37

Un bug publie des messages anciens sur Facebook

Panique

Un bug «non systématique» de Facebook rend publics depuis lundi après-midi des messages privés anciens sur le fil d'actualité des utilisateurs, selon le journal Metro.

Mis à jour le 24.09.2012 1 Commentaire
Facebook aide un petit peu trop en ce moment les gens à partager leur vie, même leur vie privée...

Facebook aide un petit peu trop en ce moment les gens à partager leur vie, même leur vie privée...
Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Lundi en fin d'après-midi, le journal Metro indiquait que selon plusieurs témoignages, des comptes Facebook affichaient en public des messages privés envoyés entre 2007 et 2009 sur la plateforme.

Le groupe Facebook a confirmé l'apparition de données anciennes, mais démenti qu'il s'agisse de messages privés. «Une minorité d'utilisateurs de Facebook s'est inquiétée en voyant s'afficher des messages qu'ils pensaient privés sur leur journal (Timeline)», a déclaré un porte-parole de Facebook France.

«Les ingénieurs de Facebook ont analysé ces requêtes et confirmé que les messages en question étaient des anciennes publications, visibles précédemment sur leur profil. Facebook affirme qu'il n'y a eu aucune faille dans la sécurité des données des utilisateurs», a-t- il ajouté.

Selon Metro, des échanges destinés à rester entre deux personnes ou un groupe de membres sont désormais accessibles à l'ensemble des connaissances. Il peut s'agir de messages envoyés entre deux utilisateurs ou de conversations sur le «chat» interne à Facebook.

Certains membres ont constaté le problème, d'autres non, poursuit le quotidien. De même, certains ne voient pas leurs propres messages mais constatent la présence de ces conversations censées rester discrètes sur le profil public d'un interlocuteur. (ats/reuters/Newsnet)

Créé: 24.09.2012, 19h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

TiTi Jester

25.09.2012, 12:00 Heures
Signaler un abus

C'est rigolo comme il est facile de relayer des informations complètement fausses mais qui paraissent intéressantes et qui attirent des lecteurs! Cependant, votre boulot est à priori plus axé dans la désinformation qu'autre chose! Répondre