Samedi 27 août 2016 | Dernière mise à jour 11:57

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

iPv4 : 4 milliards d'adresses différentes (en réseau local, à la maison, on utilise tous les mêmes adresses "bateau")iPv6 : 667 millions de milliards d'adresses IP(un millier de millions, ça fait un milliard comme le signale Laurent Weber)


Un petit exemple pour se rendre compte aurait été sympa cher journaliste.En gros on vas passer de ça : 168.154.212.131 A ça : 2001:0db8:0000:85a3:0000:0000:ac1f:8001Tout de suite on se rend compte de l'élargissement des plages IP :)


Je ne sais pas si le journaliste a tout compris ..... Bravo a vous pour vos explications très claires. Merci beaucoup.

Signaler un abus

>pour atteindre des milliers de millions, contre seulement 4 milliards disponibles actuellementLa différence me semble effectivement assez impressionnante...


Un millier de millions = 1 milliardEn fait la différence est beaucoup beaucoup plus grande

Signaler un abus


Retour à l'article
Publicité

Sondage

Prendre l'apéro en uniforme, est-ce choquant?