ACCUEIL 21.11.2014 Mis à jour à 20h01

Les enfants sont à trois clics d’un contenu explicite

Internet

Des vidéos violentes ou à caractère pornographique sont disponibles à des enfants qui regardent des dessins animés sur le Web.

Par Sandra Imsand. Mis à jour le 05.02.2013 1 Commentaire

Image: DR / Youtube

Mots-clés

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Regarder «Dora l’exploratrice» ou «Peppa» sur YouTube, une activité très appréciée par les enfants de bas âge. Or, une étude vient de démontrer que le visionnage de ces dessins animés peut mener très facilement à du contenu explicite, contenant violence et nudité. En moyenne en trois clics, à l’aide des propositions de vidéos apparaissant à droite de l’écran. Ainsi, les chercheurs ont prouvé qu’en regardant un épisode de la «1, rue Sésame», l’enfant, pouvait, en l’espace de deux clics, voir une vidéo non censurée d’une femme en train d’accoucher.

YouTube s’est défendu en expliquant que son système de sécurité qui permet de bloquer certaines vidéos fonctionne grâce aux utilisateurs, qui donnent l’alerte. La société a également rappelé que le contenu du site était recommandé pour des utilisateurs d’au moins 13 ans. (Le Matin)

Créé: 05.02.2013, 12h01

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Jacques Jeanneret

06.02.2013, 09:45 Heures
Signaler un abus

Rien d'autre qu'une version réduite de la théorie des Six degrés de séparation. Répondre