Samedi 3 décembre 2016 | Dernière mise à jour 20:45

Droit d'auteur Nouvelle offensive contre le téléchargement

Le puissant lobby de Hollywood s’attaque à cinq nouveaux services d’hébergement et de partage de fichiers. RapidShare n’est pas visé.

Hollywood accuse cinq nouveaux sites de partage d'encourager la piratage et de violer le droit d'auteur.

Hollywood accuse cinq nouveaux sites de partage d'encourager la piratage et de violer le droit d'auteur.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La fermeture de MegaUpload semble donner des ailes à la Motion Pictures Association of America (MPAA), le syndicat des professionnels du film. Lors d’une conférence de presse vendredi dernier, un responsable des Studios Paramount a affirmé que des procédures ont été lancées contre cinq services accusés de favoriser el téléchargement illégal.

FileServe, MediaFire, Putlocker, depositfiles et Wupload se retrouvent ainsi dans l’œil du cyclone, qui a déjà balayé MegaUpload en janvier. Dans un courrier adressé au site CNet, le patron de MediaFire se plaint d’être mis dans le même panier que ses coaccusés. «Nous n'imposons pas des limites artificielles au téléchargement pour inciter les utilisateurs à souscrire un abonnement payant, et nous ne rémunérons pas les utilisateurs qui chargent des contenus», précise-t-il. Assez pour convaincre la MPAA? Rien n’est moins sûr.

RapidSahre, service «historique» d’hébergement de fichiers n’est pas visé pour l’instant. Le site basé en Suisse peut se targuer d’une victoire significative devant la justice allemande la semaine passée. Son activité a été jugée légale. Le tribunal n’a pas estimé nécessaire non plus d’imposer à RapidShare de contrôler en amont tous les fichiers placés sur ses serveurs pour traquer des contenus piratés. Le site devra en revanche contrôler les liens externes qui pointent vers ces fichiers.

(nxp)

(Créé: 02.04.2012, 16h48)

Sondage

Avec le retrait de François Hollande, la gauche peut-elle conserver la présidence de la France?



Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.