ACCUEIL 29.7.2014 Mis à jour à 20h27

L'appli qui espionne les comptes Twitter

Confidentialité

L'application ShadowMe permet de voir en un clin d'oeil la «Timeline» de n’importe quel utilisateur de Twitter. Entre outil pratique et usurpation d'identité, l'App crée la controverse sur le Net.

Par Simon Koch. Mis à jour le 01.11.2012 1 Commentaire
Un collègue, un chef, une célébrité ou un rival? L'appliaction ShadowMe permet de voir ce que voient les autres utilisateurs de Twitter.

Un collègue, un chef, une célébrité ou un rival? L'appliaction ShadowMe permet de voir ce que voient les autres utilisateurs de Twitter.
Image: Keystone

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Où s’informent les twittos que vous suivez et aimez? A quelle source vont-ils puiser les premiers les buzz dont tout le monde va parler? La réponse se trouve peut-être sur leur «Timeline». Et pour espionner le flux où convergent tous leurs abonnements, il existe une application. Passée inaperçue jusqu’ici, l’appli pour iPhone ShadowMe vient juste d’être repérée par le site Mashable.

En quelques clics, l’App gratuite permet de regarder Twitter à travers les yeux de n’importe quel utilisateur. Un collègue, un chef, une célébrité ou un rival, peu importe, pourvu qu’il soit inscrit sur le site de micro-blogging. Jusqu’ici, seul les abonnements d’une personne et éventuellement ses listes étaient visibles, mais en aucun cas sa «Timeline». Ce flux personnel pouvait être recréé en copiant un à un les abonnements de cette personne, mais la démarche était fastidieuse et chronophage. ShadowMe permet désormais de zapper ce processus.

Usurpation d’identité

Problème: pour nombre de twittos, la «Timeline» relève de la vie privée. Il s’apparente à un jardin secret, où viennent éclore les contributions d’utilisateurs triés avec soin. De là à comparer ShadowMe à une usurpation d’identité, il n’y a qu’un pas.

Les internautes qui entretiennent un rapport moins personnel à Twitter verront dans cette application un bon moyen d’affiner leur propre liste d’abonnements. Un coup d’œil sur la Timeline d’un twitto influent permet de voir lesquels de ses abonnements sont les plus pertinents en termes de fréquence et de qualité d’information.

Reste que l’arroseur pourrait bien se retrouver arrosé, et l’utilisateur… utilisé. Pour fonctionner, l’application demande à accéder à votre compte Twitter, sans préciser nulle part ce qu’elle compte faire de vos informations personnelles.

(Newsnet)

Créé: 01.11.2012, 11h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Raoul Volfoni

01.11.2012, 11:28 Heures
Signaler un abus 8 Recommandation 0

Utiliser Facebook et Twitter, et ensuite se plaindre de la non confidentialité de ses données, voilà un joli paradoxe. Répondre