Jeudi 29 septembre 2016 | Dernière mise à jour 01:29

Technologies Les enfants accélèrent la connexion au web

Les foyers qui comptent des enfants et des adolescents sont plus connectés à internet que la moyenne des foyers, selon une étude française.

95,7% des foyers dont le chef de famille a 50 ans et plus, et qui comptent au moins un enfant de moins de 15 ans, disposent d’un accès internet.

95,7% des foyers dont le chef de famille a 50 ans et plus, et qui comptent au moins un enfant de moins de 15 ans, disposent d’un accès internet. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En France, «15,3 millions de foyers ont un chef de famille âgé de 50 ans ou plus, ce qui représente plus de la moitié des foyers. Une population qui recouvre des réalités très diverses, selon la présence ou non d’enfants et l’activité professionnelle, qui influent sur l’équipement multimédias», résume l’étude.

Près de deux tiers de ces foyers ont désormais accès à internet. La progression dans ces foyers est rapide: +10% en un an (contre 5% pour l’ensemble des foyers) et surtout +77% en 5 ans (contre 58% pour l’ensemble), est-il indiqué.

Lié à la situation familiale

«Ce phénomène est très lié à leur situation familiale, notamment à la présence d’enfants et adolescents, ’accélérateurs’ de connexion», soulignent les instituts GfK et Médiamétrie, à l’origine de cette étude.

Ainsi, 95,7% des foyers dont le chef de famille a 50 ans et plus, et qui comptent au moins un enfant de moins de 15 ans, disposent d’un accès internet. Cette proportion descend à 38% pour les plus de 50 ans vivant seuls dans leur foyer, indique l’étude.

En termes d’équipement, les foyers dont le chef de famille est âgé de 65 ans et plus, «sont deux fois moins nombreux que les 50-64 ans à posséder un ordinateur». Les foyers des cinquante ans et plus sont également séduits par la tablette tactile, et près de 5% d’entre eux indiquent avoir acquis cette dernière-née de la technologie.

(ats/afp/nxp)

(Créé: 02.08.2012, 16h03)

Sondage

Le canton de Vaud a-t-il raison d'interdire la mendicité sur son territoire?




Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.