ACCUEIL 24.7.2014 Mis à jour à 23h15

Facebook passe le cap du milliard d’utilisateurs

Internet

Le réseau social a franchi la barre du milliard d’utilisateurs actifs. C'est ce qu'a annoncé jeudi son PDG Mark Zuckerberg, alors que Facebook teste un modèle payant aux Etats-Unis.

Mis à jour le 04.10.2012 2 Commentaires

Image: Keystone

Articles en relation

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

«Ce matin, il y a plus d’un milliard de gens utilisant Facebook activement chaque mois», a indiqué Mark Zuckerberg dans un communiqué publié sur le site internet du groupe.

«Aider un milliard de gens à être en contact est incroyable, cela rend humble et c’est de loin la chose dont je suis le plus fier dans ma vie», a-t-il commenté.

Facebook précise que sur ce total, 600 millions de membres accédaient au site depuis un appareil mobile.

Les 5 pays où les connexions au site sont les plus nombreuses actuellement sont le Brésil, l’Inde, l’Indonésie, le Mexique et les Etats-Unis, et l’âge médian des nouveaux membres du réseau est de 22 ans, a encore indiqué le groupe.

En Suisse, le nombre de comptes frise les 3 millions, avec 2'944'580 utilisateurs actifs, selon la dernière estimation du cabinet zurichois Bernet.

Version payante

Cette annonce intervient alors que Facebook teste depuis mercredi aux Etats-Unis un service permettant à ses membres qui le souhaitent de payer pour améliorer la visibilité de leurs publications sur le site quand ils les jugent particulièrement importantes.

«Dans le cadre d’un test commençant aujourd’hui, les gens aux Etats-Unis peuvent 'promouvoir' leurs publications personnelles auprès de leurs amis sur Facebook», indique le groupe dans un message sur son blog officiel.

«Parfois, un ami ne va pas remarquer votre publication, surtout si beaucoup de leurs amis ont publié des choses récemment et que votre histoire n’est pas en haut de leur fil d’actualité», explique Facebook.

Remontée automatique

Une publication sponsorisée en revanche sera automatiquement remontée dans le fil d’actualité, "afin que vos amis et vos abonnés aient plus de chances de la remarquer", poursuit-il.

Facebook ne donne pas de prix pour ce service, qu’il dit tester depuis mai dans plusieurs pays à commencer par la Nouvelle-Zélande. Mais le site spécialisé TechCrunch.com évoque un tarif de 7 dollars par publication.

Le réseau social précise qu’il propose déjà, également depuis mai, un service similaire destiné plus spécialement aux entreprises.

Mais il vise désormais aussi les particuliers: le service testé est proposé aux membres ayant moins de 5000 amis et abonnés, et parmi les exemples d’utilisation qu’il cite, Facebook évoque la publications de photos de mariage ou l’organisation d’un vide-grenier.

Nouvelles sources de revenus

Les analystes ont toujours des doutes sur sa capacité à monétiser cette base d’utilisateurs pour vraiment gagner de l’argent.

Le réseau, à la recherche de nouvelles sources de revenus, affirme toujours sur sa page d’accueil qu’il est gratuit et «le restera toujours». Mais il a lancé récemment plusieurs fonctionnalités payantes.

Il a commencé la semaine dernière à proposer à ses membres de s’offrir de petits "cadeaux", pour l’instant modestes mais qui pourraient constituer selon les analystes le début du développement d’une plateforme de e-commerce.

Il a aussi annoncé le mois dernier qu’il ferait désormais payer les entreprises utilisant son site pour faire des offres commerciales à leurs fans, en les obligeant à acheter des publicités en même temps.

Une de ses dirigeantes a indiqué cette semaine qu’il envisageait de leur proposer un service plus haut de gamme, et également payant, destiné plus spécialement aux entreprises.

(afp/Newsnet)

Créé: 04.10.2012, 13h55

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Ivan Rosset

04.10.2012, 20:20 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

"Pas croyable ! Dites donc... 1 milliard de gens qui ont envie de vivre tous ensemble... Ça alors ! 1 milliard de potes, ça doit faire chaud au coeur." Répondre


Christian Loup

05.10.2012, 06:56 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Il fallait bien qu'ils trouvent un truc pour faire plaisir aux piegeons, euuhhh je voulais dire les actionnaires qui ont acheté le titre, et faire ainsi remonter le cours de l'action..... Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne