ACCUEIL 20.4.2014 Mis à jour à 11h00

L’iTunes gratuit de MegaUpload n'est pas mort

Téléchargement

Kim Dotcom a annoncé sur Twitter que son service illimité de stockage et d’écoute de musique était toujours en préparation.

Par Simon Koch. Mis à jour le 22.06.2012
Kim Dotcom a joint une capture d'écran de MegaBox à son tweet.

Kim Dotcom a joint une capture d'écran de MegaBox à son tweet.

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

«Les grandes maisons de disque pensaient que Megabox était mort. Artistes réjouissez-vous. Le service arrive et va briser vos chaînes», écrit le patron de feu MegaUpload sur sa page Twitter.

Kim Dotcom, qui vit en liberté surveillée dans l’attente de son procès, ajoute à ce tweet une capture d’écran de Megabox.

Plus généreux avec les artistes

Evoqué pour la première fois fin 2011, ce service de stockage et d’écoute de musique devait être gratuit et illimité. Les artistes y auraient proposé directement leur musique aux consommateurs sans passer par des intermédiaires. Cerise sur le gâteau: ils auraient été payés 10 fois mieux que sur iTunes, grâce au versement de revenus publicitaires.

Selon Kim Dotcom, la menace que faisait peser Megabox sur le marché du disque traditionnel et la vente de musique en ligne aurait précipité le coup de filet contre MegaUpload. Avec pour conséquence la disparition soudaine de toute la galaxie Mega.

Megabox verra-t-il vraiment le jour? Le site concurrencera-t il iTunes? Kim Dotcom, a promis d’en révéler davantage dans les jours qui viennent. A suivre donc sur sa page Twitter nouvellement créée. (Newsnet)

Créé: 22.06.2012, 10h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment