ACCUEIL 20.9.2014 Mis à jour à 01h10

Seuls 9 pays possèdent un compte Twitter

Internet

Seuls 9 pays sur les 193 Etats membres des Nations unies sont propriétaires d'un compte Twitter homonyme, selon une étude publiée jeudi à Genève par la société Burson-Marsteller.

Mis à jour le 15.11.2012

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Ces pays sont le Royaume-Uni, Israël, l'Afrique du Sud, la Suède, l'Espagne, la Lituanie, la Barbade et Antigua-et-Barbuda, indique un communiqué.

L'étude, appelée "Twiplomacy", analyse ainsi l'utilisation des comptes Twitter par les autorités nationales.

Il en ressort que "peu de gouvernements et d'offices de tourisme ont compris le pouvoir de la marque pays sur Twitter", indique le directeur de Burson-Marsteller, Matthias Luefkens, dans un communiqué.

Selon l'étude, le compte du Royaume-Uni (@GreatBritain) est une réussite et fait partie de la campagne "Britain is Great" lancée en mars par les autorités.

Les analystes de Burson-Marsteller relèvent par ailleurs que le compte d'Israël (@Israel) compte 66.000 suiveurs, et est un des comptes pays les plus suivis.

Le compte de la Suède (@Sweden) est suivi lui par 65.000 personnes. Les autorités suédoises en sont propriétaires mais chaque semaine c'est un Suédois lambda qui écrit sur le compte.

Selon l'étude, la majorité des comptes Twitters ayant des noms de pays sont en fait dans les mains d'individus. Selon les règles de Twitter, il est interdit de vendre un compte mais il est en revanche possible de le donner gratuitement. (afp/Le Matin)

Créé: 15.11.2012, 13h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment