ACCUEIL 29.7.2014 Mis à jour à 07h51

Décès de l'auteur de «Fahrenheit 451»

Etats-Unis

L'écrivain américain de science-fiction Ray Bradbury est décédé mardi soir à Los Angeles à l'âge de 91 ans, a annoncé sa famille mercredi. Il est l'auteur des «Chroniques martiennes» et de «Fahrenheit 451».

Mis à jour le 06.06.2012 2 Commentaires
Né le 22 août 1920 à Waukegan Raymond Douglas Bradbury découvre la littérature à l'âge de 7 ans avec Edgar Poe.

Né le 22 août 1920 à Waukegan Raymond Douglas Bradbury découvre la littérature à l'âge de 7 ans avec Edgar Poe.
Image: Keystone

Bande-annonce de "Fahrenheit 451"


Fahrenheit 451 - Bande annonce VO par _Caprice_

Partager & Commenter

«Le monde a perdu l'un des plus grands écrivains que j'ai connus, et un des hommes les plus chers à mon cœur. Repose en paix Ray Bradbury», a déclaré sur son compte Twitter Danny Karapetian, petit- fils de la légende de la science-fiction.

Son oeuvre révélait un auteur inquiet de la survie spirituelle de l'humanité face au matérialisme de la société. Adapté au cinéma en 1966 par François Truffaut, «Fahrenheit 451» (1953), inspiré par les autodafés nazis de livres écrits par des juifs, évoquait les dangers de la censure et du contrôle des idées dans un monde totalitaire.

Auteur prolifique (cinq cents nouvelles, une trentaine de romans, des contes, des poèmes), on lui doit aussi de nombreuses pièces de théâtre et des scénarios pour le cinéma, comme «Moby Dick» (1956) pour John Huston, mais aussi pour la télévision, notamment «La 4e dimension» et des épisodes de «Alfred Hitchcock présente».

«La chose la plus amusante»

Né le 22 août 1920 à Waukegan (Illinois, nord des Etats-Unis), Raymond Douglas Bradbury découvre la littérature à l'âge de 7 ans avec Edgar Poe.

Fils d'un père technicien et d'une mère d'origine suédoise, il a 14 ans lorsque ses parents s'installent à Los Angeles. Il a 17 ans lorsque sa nouvelle «Script» est publiée dans une revue de science- fiction.

«La chose la plus amusante dans ma vie, c'était de me réveiller chaque matin et de courir jusqu'à la machine à écrire parce que j'avais eu une nouvelle idée», se réjouissait-il en 2000. (ats/Newsnet)

Créé: 06.06.2012, 18h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Le papier brûle à 451 degrés Fahrenheit

06.06.2012, 20:57 Heures
Signaler un abus

Ironique que d'apprendre la mort de ce grand monsieur de la littérature sur lematin.ch. Je m'en vais apprendre un petit morceau de son oeuvre par-coeur avant qu'elle ne soit complètement oubliée. Répondre



Pensez-vous que Robert Downey Jr. mérite d'être l'acteur le mieux payé d'Hollywood?

Oui, une grosse part de l'immense succès d'Iron Man lui revient.

 
16.4%

Non, rien ne justifie une telle rémunération.

 
37.5%

Ne sait pas: on navigue dans une sphère où notre logique n'a plus cours.

 
46.1%

2470 votes au total