ACCUEIL 19.4.2014 Mis à jour à 07h13

Connie affronte Mäni en mobylette

Le film du vendredi

Chaque vendredi, nous publions durant 24 heures le court métrage de cinéastes suisses, en partenariat avec SWISS FILMS. Cette semaine, «Connie», de Judith Kurmann.

Mis à jour le 13.07.2012
Une image tirée du film de Judith Kurmann.

Une image tirée du film de Judith Kurmann.
Image: DR

Le film

«Connie», de Judith Kurmann.
2009, 8 minutes.
vo ch-allemand, st ang
Production: Zürcher Hochschule der Künste (ZHdK).

Le court métrage de la semaine

Tous les vendredis, nous vous proposons de visionner en partenariat avec SWISS FILMS un court ou moyen métrage visible durant 24 heures sur notre site.

La fondation SWISS FILMS est l’agence de promotion du cinéma suisse. En tant que partenaire des cinéastes, elle renforce la visibilité et la perception positive de la culture cinématographique helvétique en Suisse et à l’étranger. Les missions principales de la fondation sont le rayonnement, le relais culturel et la mise en réseau du cinéma suisse.

Articles en relation

Partager & Commenter

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

C’est l’été. Encore! Un soleil de plomb semble avoir figé tout un pays. Rien à l’horizon dans cette campagne verdoyante. Juste le visage juvénile de Connie, 14 ans, sa dégaine longiligne glissant sur des rollers, en silence, sur des chemins désespérément vides.

Soudain, une petite accélération. Une première rencontre avec un jeune homme occupé à faire briller son vélomoteur, indifférent à Connie, pourtant nouvelle venue dans le village. Puis une seconde, plus musclée, avec trois jeunes filles chevauchant leurs vélomoteurs. Entre Connie, sur roller, et ces caïds sur leurs «bécanes», le courant ne passe pas. Surtout pas avec Mäni, la cheffe du gang. Scène d’intimidation un brin western.

Ebranlée, Connie quémande à sa mère un… boguet, pour faire comme tout le monde. Comme les autres. Pour être acceptée, s’intégrer dans un nouvel environnement. Refus maternel sans appel. L’homme de la situation sera ce jeune homme apparemment indifférent à sa présence. Il lui procure un vélomoteur. Un vrai. Le bonheur pour Connie qui dans un duel sur son destrier à moteur affronte et met à terre sa rivale, Mäni.

Pour ce court-métrage, Judith Kurmann a été primée au Festival du film de Locarno en 2009. Il lui a été décerné le «Premio Action Light» pour le meilleur espoir suisse.

Créé: 13.07.2012, 16h13

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment