ACCUEIL 24.7.2016 Mis à jour à 20h18

Milo Moiré se produira à Bâle

Happening

Une semaine après avoir fait sensation en Allemagne avec sa performance, l'artiste Milo Moiré va reproduire son expérience en Suisse dans le cadre d'Art Basel.

Par Sandra Imsand. Mis à jour le 19.04.2014 56 Commentaires
L’artiste avait «pondu» des œufs sur une toile blanche. Les visiteurs d’Art Basel pourront aussi voir cette performance.

L’artiste avait «pondu» des œufs sur une toile blanche. Les visiteurs d’Art Basel pourront aussi voir cette performance.
Image: DR

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le week-end dernier, la performance de Milo Moiré en Allemagne avait fait grand bruit. L’artiste suisse de 31 ans, totalement nue, avait peint une toile avec des œufs sortant de son vagin (voir «Le Matin» du 16 avril). Son happening avait suscité la curiosité et l’incrédulité des visiteurs de la foire d’art contemporain Art Cologne. Installée en équilibre sur des échelles, Milo Moiré s’était introduit des œufs remplis de colorants dans le vagin avant de les «pondre» au-dessus d’une toile blanche. Une œuvre surprenante qui sera exposée ces prochains mois dans l’objectif de la vendre.

Un acte isolé? Non, Milo Moiré serait prête à reproduire sa performance. Et même en Suisse! Selon 20 Minuten, la sulfureuse artiste se produira avec son désormais célèbre «PlopEgg, la naissance d’une peinture» dans le cadre de la foire Art Basel, en juin. Elle n’a pas donné de détails sur les conditions et le lieu de son happening.

Contactée par «Le Matin», Milo Moiré avait expliqué sa démarche, qui avait fait sourire ou indigné les lecteurs. «C’est une expérience personnelle, intuitive, dans laquelle je peux développer une profonde intensité, mais aussi la sincérité de mon art. Je crée et j’utilise la source originale de la féminité, mon vagin.»

Reste à savoir si la Suissesse, qui vit depuis de nombreuses années en Allemagne, choisira les mêmes coloris, dans les tons qui évoquent la naissance, mais aussi les sécrétions corporelles, pour sa performance à Bâle.

(Le Matin)

Créé: 19.04.2014, 11h24

56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

56 Commentaires

Alexandre C. Matti

19.04.2014, 11:37 Heures

Si je comprends bien....Je peux pisser contre un mur en faisant un petit dessin avec mon urine et je serai également considéré comme un artiste et mon "oeuvre" sera une "performance"?Car sérieusement, être à poil, se mettre des oeufs de peinture dans le vagin et les gicler sur un drap depuis deux escabeaux ce n'est pas vraiment de l'art... Répondre


Christine Lavanchy

19.04.2014, 11:40 Heures

Incontournable, l'an dernier à Art Basel, il y avait le "favela concept"! ça ne s'invente pas: des bars en plein air construits façon bidonville. On pête dans la soir, on se paie des toiles à 500'000 balles et on se fout de la gueule des pauvres! Répondre



Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons