ACCUEIL 21.12.2014 Mis à jour à 10h50

La prison d'Alcatraz fermait ses portes il y a 50 ans

Histoire

Le 21 mars 1963, la prison fédérale d'Alcatraz fermait définitivement ses portes après 29 ans de service. Hollywood a largement contribué à la la légende du pénitencier. Retour sur l'histoire de «The Rock».

Par Christine Talos. Mis à jour le 20.03.2013 1 Commentaire

1/13 La célèbre prison d'Alcatraz, nichée sur une petite île de la baie de San Francisco, a fermé ses portes le 20 mars 1963.
Image: AFP

   

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le 21 mars 1963, sur décision du Procureur général des États-Unis Robert Kennedy, la prison fédérale d'Alcatraz fermait définitivement ses portes après 29 années de service. Une fermeture qui intervenait quelques mois après l’évasion très médiatisée de plusieurs prisonniers en juin 1962 via les bouches d’aération de la prison. Mais officiellement, ce sont les coûts de fonctionnement et de restauration beaucoup trop élevés qui sont en cause.

L'île, qui abrite le plus vieux phare en activité de la côte Ouest des États-Unis (il fonctionne depuis 1854) est nichée au cœur de la baie de San Francisco. Elle doit son nom aux Espagnols, car elle servait de refuge aux pélicans (alcatraces, en espagnol ancien). Le «rocher», («The Rock», comme le nomment les Américains) a d'abord hébergé une forteresse militaire (entre 1850 et 1909) puis une prison militaire (entre 1909 et 1933).

Enrayer la criminalité des années 30

En 1933, l'île est cédée au Département de la Justice des États-Unis qui décide de faire d'Alcatraz un établissement modèle, avec un maximum de sécurité pour prévenir les évasions. Les conditions de détention étaient au début particulièrement rudes. But avoué: montrer au peuple américain que l'Etat était bien déterminé à enrayer la criminalité des années 30. L'île a accueilli quelques prisonniers célèbres comme le fameux Al Capone.

Mais au fil des années, les conditions d'incarcération à Alcatraz sont devenues meilleures que dans les autres prisons fédérales et beaucoup de détenus y demandaient leur transfert....

Alcatraz est aujourd'hui reconverti en un site historique géré par le service des parcs nationaux. Il est visité chaque année par plus d'un million de touristes et demeure un lieu d'observation privilégié des oiseaux de la baie.

«The Rock» (2006)

Mais surtout Alcatraz est devenu le symbole de la prison dont on ne s'évade pas. Un mythe largement repris par le cinéma hollywoodien qui a fait du site le sujet de nombreux films. A commencer par «The Rock», de Michael Bay. Le film raconte comment l'unique prisonnier à s'être évadé d'Alcatraz (Sean Connery) va aider la police à déjouer les plans du général Hummel qui s'est rendu maître de l'île d'Alcatraz et qui menace de lancer un gaz mortel sur San Francisco...

«L'évadé d'Alcatraz» (1979)

Autre film très célèbre: «L'évadé d'Alcatraz», de Don Siegel, avec Clint Eastwood. Transféré au célèbre pénitencier, il réussira, avec deux complices, à s'évader de la prison la plus surveillée des Etats-Unis.

«Le Prisonnier d'Alcatraz» (1962)

Hollywood s'était déjà emparé de l'île en 1962, alors que la prison était encore ouverte. En effet, John Frankenheimer fait tourner Burt Lancaster dans le rôle d'un prisonnier condamné à perpétuité qui recueille un oiseau blessé et se passionne pour l'ornithologie.

«Le Point de non-retour» (1967)

John Boorman réalise le premier film sur Alcatraz après la fermeture de la prison. Lee Marvin doit y récupérer avec sa femme un magot de 93'000 dollars pour le compte d'un ami. Mais les affaires ne seront pas si simples...

«Meurtre à Alcatraz» (1995)

Alcatraz est aussi au centre du film «Meurtre à Alcatraz» de Marc Rocco. Dans ce long-métrage, après une tentative d'évasion ratée, un petit délinquant (Kevin Bacon) est placé trois ans en cellule d'isolement, alors que le temps réglementaire y est de 19 jours. Il en sort à moitié fou et bien décidé à se venger de celui qui l'a trahi...

«Mission Alcatraz» (2002)

Dans ce film musclé de Don Michael Paul avec Steven Seagal, Alcatraz a rouvert et est devenue une prison de très haute sécurité. Un commando prend d'assaut le pénitencier afin de faire libérer un détenu condamné à mort qui est le seul à connaître l'endroit où est caché un gros magot.

«X-Men l'affrontement final» (2006)

Dans le chapitre final de la trilogie X-Men, les mutants affrontent un choix historique et la bataille finale du film a lieu au Golden Gate Bridge tout près d'Alcatraz, alors que la prison abrite les mutants prisonniers du grand méchant Magneto.

«Alcatraz» (série TV de 2012)

Cette série télévisée américaine de Jack Bender suit les péripéties d'une équipe de spécialistes chargés de retrouver 302 prisonniers et gardiens de la prison disparus dans d'étranges circonstances le 21 mars 1963 et qui ont traversé le temps jusqu'à aujourd'hui sans vieillir...

(Newsnet)

Créé: 20.03.2013, 08h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Henri Young

20.03.2013, 13:49 Heures
Signaler un abus 4 Recommandation 0

Meurtre à Alcatraz est tiré d'une histoire vraie, celle d'Henri Young Répondre



Personnalitweet