ACCUEIL 16.9.2014 Mis à jour à 21h10

Le coach de Nadège raconte comment il l’a fait gagner

Secret Story

La Genevoise a été préparée à la victoire par le paparazzi Jean-Claude Elfassi. «J’ai imaginé le même schéma avec elle qu’avec Emilie dans la saison 3», raconte-t-il au «Matin».

Par Laurent Flückiger. Mis à jour le 09.09.2012 3 Commentaires

Image: DR

Galerie Photos

Le shooting osé de Nadège Jones

Le shooting osé de Nadège Jones
La candidate suisse qui remporté «Secret Story 6» sur TF1 est Nadège Jones. Après avoir été la première Romande à poser nue dans «Blick» en 2009, elle avait accepté un shooting exclusif pour «Le Matin». Qu’a-t-elle encore à cacher?

«Elle devait se rapprocher du beau mec de la Maison, faire un couple amical, puis amoureux.»

Jean-Claude Elfassi, photographe people et coach de Nadège
(Image: Maxppp)

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

 La «victoire du naturel». C’est en ces termes que Benjamin Castaldi a commenté le triomphe de Nadège, vendredi sur TF1 à l’issue de la finale de la saison 6 de «Secret Story». Sauf que la Suissesse doit en réalité sa victoire à un coach, le célèbre paparazzi Jean-Claude Elfassi, comme l’a révélé le journaliste Stéphane Larue.

«Mon coaching a été efficace», se félicite Jean-Claude Elfassi. Le paparazzi avait été contacté par Nadège le 23 mars, alors que le casting de «Secret Story» était pratiquement terminé. S’en est suivi tout une préparation afin de faire entrer la Genevoise dans l’émission puis de lui faire remporter la saison 6. «Je suis allé en Suisse et lui ai inventé ce personnage de séductrice, celle à qui les hommes obéissent au doigt et à l’œil, raconte Jean-Claude Elfassi au «Matin». Je lui ai fait faire des répétitions en vidéo où je jouais le casteur et lui corrigeais ses fautes. Une fois qu’elle a été prise dans l’émission, on a refait un coaching encore plus poussé.»

Jean-Claude Elfassi nous en donne les détails. «Nadège n’avait pas les capacités pour gagner sans un très bon coaching, affirme-t-il. Elle a de l’humour, de la repartie et elle gaie mais elle n’est psychologiquement pas forte. Donc il a fallu la faire tenir dans cet enfermement, résister aux gens qui lui veulent du mal et lui donner des stratégies pour rester le plus longtemps possible.» Nadège avait un handicap, elle devait entrer dans la Maison des secrets une semaine plus tard que les autres candidats. « Les clans étaient déjà formés, elle était la femme à abattre, explique-t-il. Je lui ai dit: la première semaine, tu fais profil bas pour avoir un public et pour ne pas te faire rejeter. Ensuite, elle devait se rapprocher du beau mec de la Maison (réd.: Thomas), faire un couple amical puis amoureux et le faire durer tout le long de l’émission car le public veut voir la suite.»

Son amour pour Thomas n’était donc pas réel? « Je n’en sais rien, répond Elfassi. Ce que je peux vous dire c’est que depuis sa sortie elle n’a pas daigné le contacter.» D’après le coach, Nadège a suivi la stratégie qu’il lui a inculquée à 99%. Seul écart, le sport. «Je lui avais dit d’en faire au moins une heure par jour afin de tenir moralement.» Elfassi affirme avoir même appris à Nadège sa gestuelle: «Je lui disais de ne pas croiser la jambes, car ça lui fait des grosses cuisses.» Et ses célèbres «ouiiii!» les poings levés? «Elle le faisait déjà avant de me rencontrer et je lui ai conseillé de continuer. Je savais que ça serait fédérateur.» Elfassi avait conseillé à Nadège de jouer la carte de l’humour: «Je lui ai donné toutes les ficelles pour gagner: l’ironie, les bonnes reparties, les clash et surtout faire rire. J’ai imaginé avec elle le même schéma qu’avec Emilie de «Secret Story 3» (qui elle aussi est sortie vainqueur), tout ce que recherche la ménagère qui regarde l’émission.»

Résultat: vendredi, Nadège a remporté la saison 6 de «Secret Story». «Elle doit sa victoire à Thomas, car il a été un soutien psychologique extraordinaire, et à moi!» se réjouit Elfassi. Le paparazzi, co-auteur de «Secret Story 3 - L'envers du décor raconté par les candidats», dit recevoir près de 5000 demandes de coaching par an de la part de candidats de la télé-réalité et n’en choisit qu’une dizaine, «seulement les têtes de série».

(Le Matin)

Créé: 09.09.2012, 19h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Natacha Ferace

10.09.2012, 09:09 Heures
Signaler un abus 21 Recommandation 0

Mais bien sur!!! je crois pas non!!! Répondre


Mehdix Lius

10.09.2012, 21:08 Heures
Signaler un abus 10 Recommandation 0

Mais c'est du Nimporte quoi c'est que du mytho Répondre



Sondage

Nabilla en chroniqueuse télé. Bonne idée?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne