ACCUEIL 23.10.2014 Mis à jour à 10h19

Les dessins animés vintage reviennent en force

Télévision

Les chaînes misent sur les héros de notre enfance, valeurs refuge en temps de crise.

Par Laurent Flückiger. Mis à jour le 05.09.2012
La madeleine de Proust, pour les trentenaires, est sans conteste «Les mystérieuses cités d’or».

La madeleine de Proust, pour les trentenaires, est sans conteste «Les mystérieuses cités d’or».

Les Cités d'Or nouvelle version

Maya l'abeille

Vic le Vicking

Calimero

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Elle a fait sa réapparition dans son costume rayé jaune et noir hier sur TF1, c’est Maya, la piquante abeille. La chaîne a en effet décidé de relancer les aventures du petit personnage qu’on avait laissé dans les années 1980. Et c’est en 3D que virevolte cette fois le célèbre insecte aux côtés de ses amis Willy le bourdon et Flip la sauterelle. Outre «Maya l’abeille», «Vic le viking» et «Heidi» se préparent à une seconde jeunesse en 3D, respectivement en septembre 2013 et en 2015, au sein de Studio 100 Animation. TF1 a aussi annoncé le retour des «Mystérieuses cités d’or» pour la fin de l’année, une version animée de «Lassie» et une diffusion de «Calimero» en 2014, tandis que «Oum le dauphin» est en production. Sans compter le lancement, la semaine dernière sur M6, de «Martine». C’est sûr, les héros rétro reviennent!

«Le vintage est à la mode, confirme Katell France, productrice de Studio 100 Animation. Et les chaînes nous suivent. Ces personnages sont plus faciles à installer auprès des enfants, car ils en ont déjà entendu parler auprès de leurs parents.» C’est en rachetant un catalogue vieillissant de programmes allemands que le studio est tombé sur de «petites pépites d’or» comme «Maya l’abeille». Le retour en 3D a alors débuté. «Pour Maya, le choix sur cette technique s’est tout de suite imposé, explique Katell France. Elle vit dans la végétation, un décor que l’on peut modéliser. Et c'est un insecte qui vole, on peut la suivre avec une caméra 3D. Le résultat est différent de l’ancienne série.» Les personnages sont en effet plus ronds – le corps de Maya a été affiné et sa tête grossie – et le rendu en 3D n’est pas sans rappeler la très poétique série de France 5 «Minuscule».

Mais attention à ne pas trop s’éloigner de l’original, même si les enfants d’aujourd’hui ont évolué avec la technique. «Le risque est maîtrisé, assure Katell France. C’est important pour nous d’être le plus proche possible de ce que les parents ont connu.» La raison? La crise! Dans ce contexte, le téléspectateur «se réfugie dans ce qu’il connaît déjà, dans des valeurs refuges, dans de grands repères facilement partageables à l’heure de l’hyper choix», le directeur jeunesse des programmes de TF1, Yann Lebasque, interrogé par l’AFP.

La madeleine de Proust, pour les trentenaires, est sans contexte «Les mystérieuses cités d’or», qui fera sa réapparition sur TF1 à la fin de l’année. Non pas une nouvelle version mais une suite en 3D avec un rendu 2D. A la vue des premières images sur Internet, les avis des fans divergent. Mais, si l’on met de côté les critiques sur le graphisme, le changement de voix et le nouveau générique – ça fait beaucoup pour les adeptes de la première heure –, le scénario est plutôt excitant. Esteban, Zia et Tao reprennent leurs aventures trois mois seulement après leur dernier passage à la TV. Ils n’ont donc pas vieilli et sont à la recherche de six autres cités d’or. Après un premier double épisode intitulé «Retour à Barcelone», nos trois compagnons partent à bord du Grand Condor pour la Chine, où semblent subsister des vestiges de l’empire de Mu… A signaler qu’un nouveau méchant, Zarès, est lui aussi à la recherche des mystérieuses cités d’or. Enfin, une très bonne nouvelle: les documentaires en fin d’épisode seront bel et bien au programme, comme dans la version d’origine.

Reste à savoir si les héros Esteban, Maya et Vic et intéresseront leur cible: les enfants. On peut toutefois penser qu’au moment de coller ceux-ci devant l’écran, les parents ne pourront s’empêcher de regarder et de se remémorer de tendres souvenirs. A voir également si le vintage en animation ne durera qu’un temps, comme toutes les modes. Ou si ce sontles producteurs, trop gourmands, qui feront disparaître le phénomène les premiers. Un long-métrage «Maya l’abeille» est en effet d’ores et déjà prévu.   (Le Matin)

Créé: 06.09.2012, 16h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Vous êtes devant un bon concert et certains spectateurs utilisent leur smartphone:




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne