ACCUEIL 2.9.2014 Mis à jour à 22h54

Andy Murray se pare d'or en balayant Federer

Londres 2012

Le Britannique a remporté la médaille d'or du simple messieurs, en infligeant une leçon au Suisse, battu en trois sets 6-2 6-1 6-4 dimanche en finale à Wimbledon.

Mis à jour le 05.08.2012 46 Commentaires

1/10 Andy Murray accompagné par Roger Federer et Juan Martin Del Potro sur le podium du simple messieurs.
Image: AFP

   

Articles en relation

Partager & Commenter

Andy Murray a pris sa revanche sur Federer, qui l'avait battu il y a un peu plus d'un mois sur le même court en quatre sets 4-6 7-5 6-3 6-4, pour remporter son septième titre à Wimbledon et retrouver la place de N.1 mondial.

L’Écossais, qui succède à l'Espagnol Rafael Nadal au palmarès, s'offre là le plus beau titre de sa carrière. Il est le premier Britannique champion olympique en simple depuis un certain Arthur Gore, qui s'était imposé en 1908, déjà à Londres.

Avec cette victoire, Murray va pouvoir décoller l'étiquette d'éternel perdant qui lui collait à la peau. Il a perdu les quatre finales d'un tournoi du Grand Chelem auxquelles il a pris part, et son pays attend toujours un titre dans un tel tournoi depuis 1936.

Il s'agit pour Federer de sa première médaille olympique individuelle en simple, lui qui avait été sacré en double avec Stanislas Wawrinka il y a quatre ans à Pékin. Mais elle n'est évidemment pas de la couleur espérée.

L'homme aux 17 titres du Grand Chelem a toujours fait de l'or olympique un but ultime. Il avait à chaque fois échoué avant les demi-finales jusque-là et, sur son gazon chéri de Wimbledon, l'opportunité était immense. Mais il est tombé dimanche sur un Murray en état de grâce.

Federer fatigué?

Étrangement libéré de la pression qui l'habite d'ordinaire pour Wimbledon, Murray est entré dans la partie tambour battant. Ne cédant pas un pouce de terrain en défense et très offensif, il a rapidement pris le contrôle du match.

Dans une atmosphère inhabituellement hostile pour lui, qui a toujours été le favori du public normalement très sage de Wimbledon, Federer est très vite apparu sans ressort. Le Suisse avait dû passer 4 heures et 26 minutes sur le court pour éliminer Del Potro en demi-finale, à l'issue du match en trois sets le plus long de l'ère Open, et il a fini par payer ses efforts.

Se mouvant moins bien qu'à l'habitude, il n'a jamais réussi à transpercer la défense de Murray. Le Suisse a commis 31 fautes directes pour seulement 24 coups gagnants, un ratio qui ne lui donnait guère de chances de s'imposer.

Il a aussi été incapable de concrétiser la moindre balle de break (0 sur 9). A contrario, l’Écossais lui a sauté à la gorge et ne l'a plus jamais laissé respirer. Murray a aligné neuf jeux consécutifs de 2-2 dans le premier set à 5-0 dans le 3e.

Virevoltant et poussé comme jamais par un public surexcité, il n'a ensuite plus lâché sa proie. Après sa victoire triomphale, Murray s'est précipité dans la tribune embrasser sa fiancée et sa mère.

Puis, après le podium, il a longuement salué le public, un drapeau britannique sur le dos. Il devait revenir sur le court quelques minutes plus tard, pour disputer la finale du double mixte avec Laura Robson.

(afp/Newsnet)

Créé: 05.08.2012, 19h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

46 Commentaires

C. lambert

05.08.2012, 17:55 Heures
Signaler un abus 30 Recommandation 0

Bravo pour cette médaille d'argent qui manquait à son fabuleux palmarès. Murray lui était supérieur et mérite sa médaille d'or. Rien à redire. Répondre


Alain Emery

05.08.2012, 18:09 Heures
Signaler un abus 19 Recommandation 0

trop fort Andy aujourd'hui bravo a lui et chapeau a Rodger pour l argent Répondre



Super héros, Louis Vuitton, fleuri, à poids... Les meilleurs du web!