ACCUEIL 25.10.2014 Mis à jour à 17h06

Merritt, Felix, Reese: c'était l'Amérique!

Londres 2012

Les cadors du pays de l'Oncle Sam, ébranlés par les éclairs des Jamaïcains sur 100 m en ouverture des Jeux, ont répliqué avec deux démonstrations, sur 200 m via Allyson Felix qui décroche son premier titre olympique individuel, et par Aries Merritt, à nouveau époustouflant sur 110 m haies (12''92).

Mis à jour le 08.08.2012

1/11 Allyson Felix gagne le 200m.
Image: Reuters

   

Partager & Commenter

Mots-clés

Trois chronos en 12''93 juste avant ces Jeux, 12''94 en demi-finales et 12''92 en finale: Merritt le métronome pourrait être Suisse, tant son horloge est bien réglée. Le public était prêt pour un record du monde (12''87, détenu par Dayron Robles), mais Merritt «s'est contenté» du titre. Personne ne lui en tiendra rigueur: sa progression est fulgurante cette saison, une «explosion» qu'il attribue à un changement de sa technique d'approche du premier obstacle.

«Je suis passé de huit à sept foulées pour l'attaque de la première haie», avait-il expliqué récemment. «Ce fut un changement risqué, mais il me fallait faire quelque chose pour résister à des gars comme Liu Xiang ou Robles». Mieux que résister, l'Américain de 27 ans les domine désormais. D'autant que Liu et Robles, sous pression, jouent de malchance. Après l'accident et l'élimination du Chinois en demi-finale (il avait violemment heurté la première haie), c'est le Cubain, tenant du titre, qui est sorti de piste en finale après avoir heurté le sixième obstacle. Robles s'est tenu la cuisse, apparemment blessé, et a fini la course en marchant.

Le recordman du monde est vraiment maudit puisqu'il avait été disqualifié en finale des derniers Mondiaux à Daegu après avoir touché la main de Liu. Ces malheurs ont permis mercredi aux Américains de réaliser un doublé relativement aisé, avec la deuxième place de Jason Richardson (13''04), le champion du monde en titre. La surprise vient de la médaille de bronze de Hansle Parchment: celui-ci devient à 21 ans le premier Jamaïcain médaillé olympique dans la discipline, avec en prime un record national (13''12).

Allyson Felix avec grâce

Allyson Felix fut belle à voir sur son demi-tour de piste. L'Américaine de 26 ans, triple championne du monde, a remporté son premier titre olympique individuel en dominant le 200 m en 21''88. La Californienne aux longues chaussettes blanches a démontré, en prime, que le sprint n'est pas qu'une question de muscles. Elle a survolé la course, devançant nettement la double championne olympique du 100 m Shelly-Ann Fraser-Pryce (2e en 22''09).

L'Américaine Carmelita Jeter se retrouve 3e (22''14), après sa médaille d'argent du 100 m. La Jamaïcaine Veronica-Campbell-Brown, double tenante du titre et qui rêvait de devenir la première femme à remporter trois couronnes successives dans une même discipline, échoue au 4e place.

L'Amérique a encore été à la fête avec le titre de Brittney Reese à la longueur. Avec 7m12, la très puissante Américaine a tenu en échec la Russe Elena Sokolova (2e avec 7m07) et une autre Américaine, Janay Deloach (6m88). Avec trois sacres pour les Etats-Unis, la bannière étoilée a volé haut sur Londres jeudi.

Natalya Antyukh a remporté un 400 m haies de très haut vol en 52''70, devenant la cinquième athlète la plus rapide de l'histoire, pas si loin du record du monde de sa compatriote Yuliya Pechonkina (52''34). Antyukh, championne d'Europe en 2010, marche sur les traces de sa compatriote Irina Privalova, sacrée en 2000. Elle a su résister au finish de l'Américaine Lashinda Demus, championne du monde en titre, qui échoue sur ses talons à 7 centièmes. La Tchèque Zuzana Hejnova prend le bronze en 53''38. (si/Newsnet)

Créé: 08.08.2012, 23h19

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment