ACCUEIL 31.10.2014 Mis à jour à 09h58

Nino Schurter se contente de l'argent

Londres 2012

Nino Schurter a encore une fois échoué face à Jaroslav Kulhavy. Comme lors des Mondiaux 2011 à Champéry, le Grison a été privé de la médaille d'or par le Tchèque aux JO de Londres.

Mis à jour le 12.08.2012 5 Commentaires

1/15 Le Suisse Nino Schurter a remporté la médaille d'argent en VTT.
Image: Keystone

   

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Nino Schurter a offert au VTT suisse sa cinquième médaille depuis l'introduction de la discipline au programme olympique en 1996. Grand favori de l'épreuve à Londres, il a toutefois dû se contenter de la médaille d'argent.

«Il est clair que j'étais très déçu après avoir franchi la ligne d'arrivée. Je le suis encore un peu maintenant. J'espère pouvoir me réjouir de cette médaille demain», lâchait-il quelques instants après la cérémonie de remise de médailles. Le Grison de 26 ans s'est nettement incliné au sprint devant le Tchèque Jaroslav Kulhavy, qui l'avait déjà privé de l'or l'an dernier aux Mondiaux de Champéry.

«Je ne pensais pas qu'il serait aussi fort et qu'il pourrait gagner l'or. C'est sa première victoire de l'année. Mais je ne pense pas qu'il ait joué à cache-cache cette saison. Cela m'étonnerait énormément», soulignait le champion du monde. Jaroslav Kulhavy allait s'expliquer lui-même quelques minutes plus tard en conférence de presse:

«J'ai connu de graves problèmes dentaires, qui m'ont notamment gêné dans le camp d'entraînement d'avant-saison. Cette course olympique est rapidement devenue mon unique objectif de la saison», précisait le Tchèque de 27 ans.

La course presque parfaite

Nino Schurter fut pourtant proche de réaliser la course parfaite qu'il espérait sous le soleil de Hadleigh Farm, à l'est de Londres. «J'ai pris un départ idéal, attaquant dès le premier tour pour contrôler la course à l'avant. Ma course fut parfaite jusqu'à 200 mètres de la ligne d'arrivée. J'ai alors pensé que je pourrais m'imposer. Cela aurait été superbe de remporter une épreuve si serrée, glissait-il. J'aurais pu lui fermer la porte dans le dernier virage, mais cela n'aurait pas été fair-play. J'ai été battu par plus fort que moi.»

Le Grison regrettait le fait de ne pas avoir pu bénéficier du soutien de ses deux compatriotes, Ralph Näf et Florian Vogel, respectivement 18e et 25e dimanche. «Cela aurait probablement été un avantage si au moins l'un deux avait pu m'aider à l'avant», soulignait-il.

Le Thurgovien et l'Argovien, qui pouvaient également rêver de podium, auraient eux aussi préféré se retrouver à l'avant de la course. Ils ont cependant connu un jour sans, se retrouvant cuits après le troisième des sept tours d'un circuit long de 34,1 km.

Nino Schurter a glané dimanche sa deuxième médaille olympique après celle de bronze conquise quatre ans plus tôt. Tentera-t-il de compléter sa panoplie dans quatre ans à Rio pour offrir enfin un premier titre olympique au VTT suisse? «

Je vais devoir avant tout décompresser pendant les prochains jours. Ces JO 2012 étaient vraiment mon grand objectif, et je vais devoir en fixer de nouveaux», concluait le champion du monde 2009, qui ne sait d'ailleurs même pas encore s'il sera au départ des Mondiaux 2012 prévus au début du mois de septembre en Autriche.

Exploit de Fontana

Derrière les deux hommes forts du jour, Marco Aurelio Fontana a signé un bel exploit en se parant de bronze.

Compagnon d'échappée de Jaroslav Kulhavy et Nino Schurter, il était lâché dans l'ultime descente du Rock Garden, à environ 2,5 km de l'arrivée, et tenait le choc alors qu'il avait perdu sa salle! «Je suis heureux de terminer au 3e rang derrière ces deux champions», lâchait l'Italien, qui conservait sur la ligne 4'' d'avance sur l'Espagnol Jose Antonio Hermida (4e).

Cette journée a en revanche rapidement viré au cauchemar pour le Français Julien Absalon. Le double champion olympique en titre a abandonné après deux tours, victime d'une crevaison. Il avait également chuté dans le premier tour, mais avait repris la course.

«Après avoir changé ma roue, j'avais vraiment beaucoup de retard. J'avais tout imaginé. Tout ce que je voulais c'était de terminer sans trop de regrets. Je vais en avoir toute ma vie. C'est frustrant, c'est notre sport», lâchait le quadruple champion du monde de la discipline.

(afp/Newsnet)

Créé: 12.08.2012, 18h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

5 Commentaires

Alain Emery

12.08.2012, 16:10 Heures
Signaler un abus 6 Recommandation 0

bravo pour cette belle course . il y a juste un truc qui m etonne:. son entraineur sur rts a geneve alors qu il serai plus precieux sur place non ? Répondre


Jean-Louis Largey

12.08.2012, 18:46 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

Bien vu Karel Kralovec. Très belle course et belle bataille. Et bravo à Jaroslav. C'est le sport. Pour gagner il faut être très fort avec un soupçon de chance. Julien Absalon crevaison d'entrée et Marco Aurelio Fontana sans selle au final... BS en cyclisme on dit "sur le porte-bagage". Nino aujourd'hui a été le 2e plus fort. Super Nino. Du bronze, à l'argent, dans 4 ans, c'est l'OR. Répondre