Dimanche 25 septembre 2016 | Dernière mise à jour 23:39

Légende La Porsche 911 R est déjà une voiture de collection

La nouveauté du stand Porsche au Salon de l’automobile de Genève reprenait un sigle oublié: 911 R. Un mythe renaît.

La Porsche 911 R

Dimensions (LxlxH): 4,67x1,85x1,42 m
Empattement: 2,84 m
Places: 2
Coffre: 450 l
Poids: 1370 kg à vide
Prix: 231 200 francs

Moteur

Cylindres: 6 à plat
Cylindrée: 4000 cm3
Boîte: 6 manuelle
Chevaux (kW): 500 (368)
Couple maxi: 460 Nm

Aides à la conduite

En 1967, rien! En 2016, roues arrière directrices et contrôle châssis, Porsche Stability Management (PSM) orienté course.

Performances

Vitesse max: 323 km/h
0-100 km/h: 03''8

Consommation

Mixte normalisée: 13,3 l/100 km
Émissions de CO2: 308 g/km
Étiquette énergie: G

Garantie

Suisse 2+2 ans

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Connaissez-vous Magnus Walker? Ce Britannique vit à Los Angeles et sa collection de Porsche 911 est mondialement célèbre. Le reportage qui lui est consacré, «Urban outlaw», se regarde gratuitement sur le Web. Quand on lui demande quelles sont les 911 qu’il mettrait le plus en avant, il cite celle de 1964, à l’origine de la lignée, en deuxième place la 911 R, peu connue, de 1967. En troisième position, la Turbo de 1975.

Première à Genève

La lettre R, toute seule, n’a guère orné qu’un nombre restreint de voitures. Elle est réapparue à Genève cette année, sur une 911 radicale. Production limitée à 991 exemplaires, prix en Suisse 231 200 francs. Si vous trouvez ça cher, comparez avec d’autres séries limitées exposées également cette année, comme la Lamborghini Centenario, plus de deux millions pour l’un des vingt coupés ou vingt roadsters, ou la Bugatti Chiron, dans les mêmes altitudes de prix pour quelque cinq cents voitures prévues. Si vous avez l’esprit collectionneur, il y a plus raisonnable: une Morgan, construite à la main, coûte dans les 75 000 francs pour autant que vous ayez la patience d’attendre votre tour.

L’origine de la toute première 911 R est due à un certain Ferdinand Piëch, qui deviendra plus tard le tout-puissant patron du groupe Volkswagen, avant de céder sa place il y a peu. Il voulait que les qualités de la nouvelle Porsche 911 soient reconnues en compétition. Officiellement, car des privés avaient déjà exploité le potentiel des voitures de série. Pour l’homologation, il aurait fallu construire 500 voitures, ce que les services du marketing estimèrent trop hasardeux, car le prix final atteignait pratiquement le double d’une 911 normale pour un modèle très dépouillé.

Changeant de catégorie, la voiture courut tout de même en compétition, en rallye par exemple. Seules dix-neuf 911 R virent le jour pour les clients, en plus des quatre prototypes. Leur particularité: elles étaient très légères, 830 kg. Leur moteur, un six cylindres de 1991 cm3, développait 210 ch à 8000 t/min. Des parties de la carrosserie, le capot et les ailes, étaient faites de fibre de verre renforcé, les vitres remplacées par du plexiglas de 2 mm, le pare-brise lui-même avait une épaisseur réduite à quatre millimètres et les feux arrière étaient minuscules. Adieu cendrier, allume-cigare, pare-soleil passager et poignée de porte, remplacée par une lanière… que l’on retrouve sur la version 2016, disponible dans quelques mois.

L’équipe suisse bat des records

Elles eurent des succès en rallye et dans plusieurs courses comme le Tour de France automobile ou celui de Corse, avec Gérard Larrousse au volant. Le premier des quatre prototypes fut mis entre les mains d’une équipe suisse composée de Jo Siffert, Rico Steinemann, Dieter Spörry et Charles Vögele en 1977. La 911 R battit toutes sortes de records sur le circuit de Monza, dont l’un, pas banal: parcourir 20 000 km à la moyenne de 209 km/h. Jo Siffert en posséda une, repeinte aux couleurs orange et bleu pour être utilisée au cours du tournage du film «Le Mans». Elle fut revendue aux enchères, son prix était estimé à plus de 350 000 francs. La rareté est toujours une valeur sûre.

La renaissance de la R s’effectue avec également un poids limité, elle est la plus légère de toutes les 911. Le moteur provient de la GT3 RS, tout comme pratiquement tout le châssis. La boîte manuelle conviendra parfaitement aux puristes, et, cerise sur le gâteau, un simple bouton active un double débrayage automatique pour faciliter, s’il le fallait, les rétrogradages. Une voiture de course, adaptée à la route et – presque – à un usage quotidien, puisqu’on peut relever l’avant de 30 mm pour éviter de frotter les gendarmes couchés. (Le Matin)

(Créé: 13.03.2016, 09h28)

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.