Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 00:22

Chirurgie Première mondiale, deux siamoises ont été séparées à 8 jours

Des médecins genevois et bernois ont détaché les fillettes reliées par leur foie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il y avait 99% de risque que l’opération échoue. C’est dire l’inquiétude que ressentaient les parents de Maya et Lydia. Les deux fillettes, jumelles monozygotes, sont nées avec un foie et une poitrine fusionnés. Une situation rare puisque c’est le cas d’une grossesse sur 100 000 seulement.

Les médecins avaient décidé de ne rien précipiter pour les séparer, mais l’état des bébés s’est compliqué au bout d’une semaine. L’un des deux s’est retrouvé en hypertension, l’autre en hypotension, un risque vital maximal dans les deux cas. Les médicaments ne suffisant pas, il s’agissait de tenter une opération d’urgence.

Treize personnes en salle d’opération

A l’Inselspital de Berne, des spécialistes genevois et bernois se sont donc relayés pendant cinq heures pour une folle opération, une première mondiale pour des enfants si petits puisqu’ils n’avaient que 8 jours. Etaient présents rien de moins que cinq chirurgiens, deux infirmières et six anesthésistes.

La responsable de l’équipe, la médecin-cheffe des services de chirurgie pédiatrique des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et du CHUV, la professeure Barbara Wildhaber, raconte: «Nous sommes passés par des moments très difficiles. Les foies séparés, les fillettes ont été extrêmement stressées. Elles ont eu du mal à se faire à cette nouvelle situation. On était prêts à envisager la mort des deux bébés tellement c’était extrême. Là, on les a sauvés. C’est magnifique!» Elle ajoute: «Je m’en rappellerai toute ma carrière.»

Pour en savoir plus, consultez le nouveau site du Matin Dimanche, www.lematindimanche.ch, sur votre ordinateur personnel, votre tablette ou votre smartphone. L’application Le Matin Dimanche est toujours disponible sur iPad. (Le Matin)

(Créé: 31.01.2016, 09h04)

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.