ACCUEIL 20.4.2014 Mis à jour à 11h00

«200 milliards cachés en Suisse»

Allemagne

?Le président du groupe parlementaire des écologistes à l’Assemblée fédérale (Bundestag), Jürgen Trittin, se montre impitoyable avec le système bancaire helvétique.

Par Christophe Bourdoiseau. Mis à jour le 04.04.2012 62 Commentaires
Jürgen Trittin ne décolère pas contre les banques suisses.

Jürgen Trittin ne décolère pas contre les banques suisses.
Image: AP

LA QUESTION DU JOURLes attaques de l’Allemagne sont-elles justifiées?

Alors que les deux pays sont en train de négocier un accord fiscal historique, le mandat d’arrêt de la justice suisse contre trois inspecteurs allemands a déclenché des critiques acerbes de la gauche allemande contre le système bancaire helvétique. Jürgen Trittin a été parmi les plus virulents. Le président du groupe parlementaire des écologistes à l’Assemblée fédérale (Bundestag) a qualifié cette affaire de «scandale sans pareil». «On ne peut pas être plus culotté», avait-il déclaré.

Monsieur Trittin, pensez-vous vraiment que la Suisse veut sauvegarder son système bancaire pour «s’en mettre plein les poches avec de l’argent sale venu du monde entier»?

Pour moi, les banques suisses ne sont pas «la Suisse». Il s’agit quand même d’un rappel d’impôts de plusieurs centaines de millions d’euros! Si cet argent n’avait pas atterri sur les comptes du Credit Suisse mais dans les caisses de l’Etat allemand, cette banque n’aurait pas pu faire une «bonne affaire». Savez-vous que les Allemands cacheraient de 150 à 200 milliards dans les banques helvétiques?

Mais vos déclarations ont provoqué toute la Suisse. Même ceux qui ne sont pas banquiers se sont sentis visés.

J’ai pensé à un Etat de droit dont les banques recueillent de l’argent provenant d’actes criminels.

Le Credit Suisse vient de conseiller à ses employés de ne pas se rendre en Allemagne. Les banquiers suisses sont-ils encore en sécurité chez vous?

Mais oui, ils sont en sécurité. Pour vous rassurer, je parle même personnellement en Allemagne avec certains d’entre eux!

Etes-vous favorable au maintien du secret bancaire prévu dans l’accord fiscal entre Berne et Berlin?

Le principe du secret bancaire peut être appliqué aux citoyens suisses mais pas aux autres. Les Américains ne sont plus anonymes dans les banques suisses. Pourquoi les Européens le resteraient?

Mais nous touchons là au cœur du système bancaire suisse…

Chaque euro gagné par un salarié allemand doit être déclaré aux services fiscaux. Chez nous, l’impôt est prélevé à la source. Cette règle est aussi appliquée aux revenus des Allemands fortunés.

La Suisse risque de perdre ainsi un de ses atouts économiques? C’est cela que vous voulez?

La Suisse dispose d’une industrie vitale, d’une place financière vivante et de sites touristiques attirants. Je ne crois pas que quelques banquiers qui arrêtaient de gagner de l’argent avec des fraudeurs étrangers appauvriraient la Suisse.

Quelle solution préconisez-vous pour que les Allemands puissent de nouveau passer des vacances détendues en Suisse?

Les Allemands peuvent se rendre en Suisse et vice versa sans se faire de soucis. Il n’y a aucune raison de s’affoler. J’ai de très bons amis et de la famille en Suisse. Je leur rends souvent visite et je continuerai à le faire! (Le Matin)

Créé: 04.04.2012, 07h18

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

62 Commentaires

peter sauber

04.04.2012, 02:43 Heures
Signaler un abus 27 Recommandation 0

Il faut arrêter ces conneries, remettons les comptes numeroté, et un secret bancaire encore plus fort, et on emmerde l'europe avec leur fameuse liste noire.et que la suisse porte plainte contre l'allemagne pour utilisation de donnée volé, moi j'appel ça du recèle un point c'est tout. Répondre


Milène Micotton

04.04.2012, 07:41 Heures
Signaler un abus 19 Recommandation 0

Les teutons commencent vraiment à nous chauffer les oreilles! Répondre





Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum