ACCUEIL 25.5.2016 Mis à jour à 08h59

Ado brûlé vif: un accusé reconnu sain d'esprit

Jérusalem

L'Israélien suspecté d'avoir tué un jeune Palestinien de 16 ans, en 2014, pourrait avoir menti sur son état de santé.

Mis à jour le 23.02.2016 1 Commentaire

1/37 Un enfant de cinq ans est arrivé en Espagne pour rencontrer ses idoles du Real. Il a perdu ses parents et son petit frère dans l'incendie criminel de sa maison, à Douma, en Cisjordanie, en 2015. Ce fait divers avait ému jusqu'à l'opinion internationale. Deux jeunes Israéliens ont été arrêtés pour ce crime. (Mercredi 16 mars 2016)
Image: AFP

   

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Le principal accusé israélien du meurtre d'un adolescent palestinien brûlé vif en 2014 a été déclaré sain d'esprit à la suite d'un examen psychiatrique et peut donc être jugé, a indiqué mardi un avocat de la famille de la victime.

L'accusé Yosef Haim Ben David (31 ans) est considéré comme le principal exécutant de l'enlèvement et de l'assassinat de Mohammed Abou Khdeir (16 ans), le 2 juillet 2014 à Jérusalem-Est, annexée et occupée. Deux de ses complices israéliens, mineurs au moment des faits, ont été condamnés l'un à la perpétuité et l'autre à 21 ans de prison le 4 février.

Escalade des violences

Ce crime a contribué à l'escalade des violences menant à la guerre de Gaza en juillet-août 2014 et qui a profondément marqué l'opinion palestinienne.

La décision du tribunal contre le meneur de la bande est encore plus attendue dans un climat de violences renouvelées entre Israéliens et Palestiniens.

Après des mois de procès, le tribunal avait causé la surprise et l'émoi le 30 novembre en décidant à la dernière minute de se pencher sur la santé mentale de Yosef Haim Ben David, avant de se prononcer sur sa culpabilité.

L'accusé ment-il sur sa santé mentale?

Le psychiatre mandaté par le tribunal «a conclu que l'accusé numéro un a menti sur son état mental pour éviter d'être jugé et transmis son rapport au tribunal», a affirmé l'avocat de la famille de la victime, Me Mohammad Jbara, à l'AFP.

Les avocats de Ben David affirmaient depuis le début du procès fin juillet 2014 que Ben David se prend pour «le messie» et ne peut être considéré comme pénalement responsable. Mais ils ont attendu les tout derniers jours des audiences pour produire un document à l'appui de leurs dires. Le tribunal a accepté en exprimant sa réprobation devant le procédé tout en reportant jusqu'à présent son jugement en attendant un avis psychiatrique indépendant. (afp/nxp)

Créé: 23.02.2016, 07h47

1

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Publicité

1 Commentaire

Jean-François Beuchat

24.02.2016, 21:36 Heures

Kidnappeur, assassin-pyromane et menteur !!! Et ses avocats affirmaient que cette créature se prend pour "le messie" - soi-disant pénalement non responsable ??? Il mérite un jugement multiple, soit pour chacun des actes que "le messie" Ben David a commis ! Répondre



Sondage

Après la panne de Swisscom, vous sentez-vous pris en otage par Internet?




Sondage

Irez-vous voir les films primés au dernier Festival de Cannes?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons